Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Khalife sur Cheikkh Bass Abdou khadre: «Tout ce qu'il dit, c'est moi qui le dit...»

Cheikh Sidy Mahtar Mbacké, en direction des Talibés : « je prie Dieu, sous mon Califat que les travaux des mosquées de Touba, de Masalikul Jinan et de l’université puissent être achevés » (vidéo)


L’opposition sénégalaise n’est pas prête à désigner son chef. C’est du moins ce qui ressort des propos du chef de l’Etat qui se dit toutefois ouvert à toute discussion sur la question. «Si l’opposition n’est pas prête pour cela (le statut du chef de l’opposition) et si son adoption doit poser problème pour elle, ça peut attendre. Le jour où l’opposition sera prête sur cette question, on pourra avancer. C’est un débat qu’il faut vider», déclare le chef de l’Etat, avant d’ajouter : «Je ne fais pas de fixation sur la personne qui doit incarner le rôle de chef de l’opposition. Mais, il aurait été plus logique que le candidat arrivé second (à la Présidentielle) puisse incarner l’opposition», ajoute-t-il dans le quotidien Lobservateur.
Macky Sall s’est dit également disposé à recevoir les membres de l’opposition, à leur demande.
Seneweb
Par Le Mercredi 2 Novembre 2016 à 11:06 | Lu 91 fois


RELIGION