Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le district sanitaire de Tivaouane encore déterminé à prévenir la fièvre Ebola (médecin)

+++Envoyé spécial : Mamadou Sarr+++ Le district sanitaire de Tivaouane (ouest) est loin de se relâcher dans la prévention de la fièvre Ebola, a assuré vendredi son médecin-chef, Pape Ibrahima Camara.


Une infirmière du District sanitaire de Thiès
Une infirmière du District sanitaire de Thiès
"Contrairement à ce que l’on peut croire à cause des nombreux pèlerins, il n’y a aucun relâchement dans les actions de prévention de la fièvre Ebola. Bien au contraire, toutes les structures membres du district sanitaire de Tivaouane sont en état d’alerte", a affirmé le docteur Camara dans un entretien avec l'APS.

"Le personnel a été formé à l'identification d'un cas suspect d’Ebola. Tous les postes médicaux avancés (PMA) et les grandes structures de santé sont équipées" pour faire face à une éventuelle présence à Tivaouane de la fièvre hémorragique, a signalé le médecin.

Un espace a été aménagé à l’hôpital de Tivaouane pour recevoir éventuellement des cas suspects de fièvre Ebola, a-t-il dit, ajoutant qu'une ambulance est apprêtée pour assurer l’évacuation de cas suspects à l’hôpital de Thiès.

Selon Pape Ibrahima Camara, d’autres mesures ont également été prises pour parer aux risques de propagation du virus Ebola dans cette qui reçoit depuis plusieurs jours des milliers de pèlerins venus commémorer la naissance du prophète Mohamed.

La 113e édition du Gamou de Tivaouane – un pèlerinage organisé chaque année, à l'occasion du Maouloud, l'anniversaire de la naissance du prophète – aura lieu samedi.

"El Hadji Malick, héraut du modèle prophétique : savoir et action pour adouber l’espérance" est le thème retenu par le comité d’organisation du Gamou.

A cette occasion, le district sanitaire de Tivaouane mène une campagne d’information sur la fièvre Ebola, avec la collaboration de la région médicale de Thiès, depuis deux semaines, selon Pape Ibrahima Camara.

Deux radios communautaires de la ville de Tivaouane diffusent des spots sur les mesures d’hygiène à prendre pour éviter la maladie, a-t-il indiqué.

Une campagne d’affichage a été déroulée dans la ville pour attirer l’attention des pèlerins sur les risques de propagation du virus responsable de la fièvre Ebola, selon le docteur Camara.

"Nous avons aussi tenu une réunion de sensibilisation des responsables des +dahira+ (associations de fidèles musulmans) pour leur rappeler les mesures d’hygiène à prendre, afin d’éviter les maladies diarrhéiques comme le choléra, mais surtout la fièvre Ebola", a-t-il expliqué.

L’épidémie de fièvre Ebola touche la Guinée et le Mali, deux pays limitrophes du Sénégal, mais aussi le Liberia et la Sierra Leone. Elle a fait plus de sept mille morts, de fin 2013 à maintenant, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un seul cas a été signalé au Sénégal, celui d’un jeune homme venu de la Guinée en août dernier, après avoir contracté la maladie dans son pays. Soigné jusqu’à la guérison, il a ensuite été rapatrié.

MS/ESF
APS
Par Le Vendredi 2 Janvier 2015 à 20:30 | Lu 60 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES