Page

Le faux démenti d’Aliko Dangoté



Lorsque son nom a été cité dans les « Panama papers » parmi les fortunes ayant ouvert des sociétés Offshore, le milliardaire nigérian Aliko Dangoté, première fortune africaine, s’était fendu d’un démenti dans les colonnes du très sérieux Jeune Afrique. Le quotidien sénégalais Libération dément le démenti. Le journal révèle dans son édition de ce vendredi que le nom du patron de Dangoté Cement figure bien dans les fichiers du scandale qu’il a pu consulter. D'après ladite source, Dangoté est bénéficiaire économique de deux entités Offshore montées entre 2003 et 2005. Il s’agit d’Ovlas Trading Sa, une société immatriculée à Niue, un paradis fiscal, et de Petrowest Sa, immatriculée aux Seychelles depuis sa création le 26 janvier 2005.
Seneweb
Par Le Vendredi 13 Mai 2016 à 10:49 | Lu 31 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES