Page

Le film de la journée de l’ex-Première dame Viviane Wade au Palais

La maman ne quitte pas son fils du regard. Viviane Wade, l’ex-Première dame qui s’est réveillée de bon matin pour soutenir son enfant Karim Wade, ne montre aucun signe d’énervement, de tristesse.


Le film de la journée de l’ex-Première dame Viviane Wade au Palais
Elle se montre à son avantage, et fait bonne figure. Malgré les nombreuses suspensions de séance, elle a tenu à rester dans la salle. Lors de la dernière suspension, elle est restée jambes croisées, tenue de tailleur légère aux couleurs apaisantes, pareilles à la docilité d’un jaune d’œuf, les motifs de sa chemise mi sari, mi tenue traditionnelle japonaise, affiche des motifs vert et marron, le pantalon beige est «marié» avec un collier et des chaussures de la même couleur. Madame Wade, Viviane Vert à l’état civil, respire l’enthousiasme des gâtées de la vie, la décontraction des sexagénaires, goguenarde décomplexée par la foule et la ronde des jugements hâtifs. On peut le dire sans perdre la face devant l’objectivité : Madame Viviane Wade est digne dans l’épreuve, le visage serein et dépouillé de toutes pensées noires.

Elle s’est assise à la troisième rangée de cette vaste salle de 1 500 places. A sa gauche, Alioune Diop, ancien chef de cabinet de Wade, souffle de temps en temps à son oreille, à sa droite, Amadou Tidiane Wone Baba, l’actuel directeur de cabinet de son mari, Me Wade, et à son extrême gauche, le très moustachu Pape Samba Mboup, allié incontournable des temps de misères et de vaches grasses. A l’heure de la suspension, quand l’horloge affiche 15 heures, Madame Viviane Wade ne tombe pas dans le silence de l’attente longue qui prévaut dans la salle. Elle taille bavette, discute à grands renforts d’une gestuelle de ses mains, avec un avocat du nom de Me Ndiaye, débarrassé de sa toge et de son masque. Assis à la deuxième rangée, il s’est tourné pour lui parler. Par moments, quelqu’un se lève, vient lui serrer les pinces. L’ex Première dame ne se laisse pas émouvoir par les avocats de l’Etat, qui dénient à Souleymane Ndéné Ndiaye, Madické Niang, Ahmadou Sall, la possibilité de défendre leur client, son enfant Karim. Elle, reste de marbre. Imperturbable face à la violence des propos. Et au bout de l’après-midi déclinant, quand le juge renvoie l’affaire au lundi, Madame Viviane Wade se lève prestement. Son fils aussi : Karim Wade est debout, les deux bras levés au ciel en signe de victoire. Madame Viviane s’arrache un rictus de fierté. Mais derrière l’enveloppe de douceur de l’ex-Première dame, se cache une détermination sans faille. Et une envie d’en découdre avec les adversaires de son fils. Suivi comme son ombre par un malabar aux muscles saillants, Viviane jette un dernier regard sur son fils, qui quitte le box des accusés, escorté par des Eléments pénitentiaires d’intervention (Epi). Mais auparavant, à la suite de la pause, de 14 à 16 heures, quand les juges et autres avocats ont rangé leurs robes noires, la mère de Karim Wade s’est payé une communion avec une partie des souteneurs et autres curieux de la vaste salle qui scandaient des cris favorables à Karim Wade. «Karim Président !», «Boko laalé, Boko laalé, dinaa la gagnn !» (Touche pas à Karim !) C’est la seule fois que madame Viviane Wade se laisse aller, la seule fois qu’elle déchire son statut de Première dame, pour vibrer comme une vierge effarouchée, avec les souteneurs de son fils. A l’intérieur de cette salle où les gendarmes laissent faire, en l’absence des juges et de la plupart des avocats, elle cède à la tentation de célébrer son fils sans retenue, «sans classe», sans la tenue d’apparat d’ex Première dame qui doit surveiller et veiller sur ses moindres faits et gestes. Soudain, tout ce beau monde sort de la salle sous les vivats et les poignées de main de certaines griottes venues clamer en masse l’innocence de son fils. Elle s’engouffre dans un véhicule pour quitter le palais. Pendant ce temps, Karim, lui, est retourné dans la cave…

MOR TALLA GAYE
LOBSERVATEUR
Par Le Samedi 2 Août 2014 à 13:14 | Lu 161 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES