Page

Le message de l’Archevêque de Dakar à la Une

Dakar, 26 déc (APS) – Le message de l’Archevêque de Dakar à l’occasion de la célébration de Noël et l’élection présidentielle de février sont les principaux sujets évoqués par les quotidiens reçus mercredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).



Le Soleil met en exergue la célébration de Noël et affiche à sa Une : "L’Eglise prie" pour que la paix et la cohésion sociale règnent au Sénégal.

"L’Archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, a présidé la messe de minuit (…) à la cathédrale Notre Dame des Victoires de Dakar et celle du 25 décembre à la chapelle de Thiaroye. Dans ses différents prêches, le guide religieux a beaucoup insisté sur les mots vérité, paix et cohésion pour construire davantage notre pays", écrit le journal.

Sud Quotidien note qu’en perspective de la présidentielle, "l’Eglise +met+ les acteurs devant leurs responsabilités". Le journal se fait écho des propos de Mgr Benjamin Ndiaye qui déclare : "Donnons-nous les moyens de vivre une élection juste, transparente et démocratique".

L’Eglise prêche pour "une élection apaisée", salue L’As.

Concernant la présidentielle, Le Quotidien annonce la clôture du dépôt des candidatures à minuit et affiche à sa Une : "Fin de liste".

"C’est aujourd’hui à minuit que le Conseil constitutionnel va fermer ses portes aux candidats déclarés qui doivent déposer leurs dossiers de candidature. Pas sûr qu’il y ait une grosse bousculade cette fois-ci après les querelles entre mandataires au premier jour du dépôt", écrit le journal qui signale qu’une vingtaine de candidats ont été enregistrées au Conseil constitutionnel.

Vox Populi met en exergue l’avis du Pr Ndack Fall, spécialiste du droit pénal, sur la candidature de Khalifa Ababacar Sall à la présidentielle de février. "Rien n’empêche à Khalifa Sall d’être candidat et s’il est élu de sortir de prison", selon le spécialiste.

"Tant que les voies de recours sont ouvertes, on ne peut pas parler de condamnation définitive. Tant qu’il n’y a pas condamnation définitive, Khalifa Sall est à la fois électeur et éligible. Et si la Cour suprême invalide la requête de Khalifa Sall, il a un mois pour introduire un rabat d’arrêt", déclare le Pr Fall.

L’Observateur ouvre ses colonnes à Cheikh Bamba Dièye, leader du FSD/BJ, et soutien de Khalifa Sall. Dans cet entretien, M. Dièye déclare entre autres : "L’affaire Khalifa Sall est une honte pour la République, une monstruosité pour la démocratie. Macky Sall a trahi le peuple. Voter pour lui est dangereux pour le Sénégal".

Enquête parle d’un "grand flou" autour du contrat d’affermage de l’eau au Sénégal. "Le contrat d’affermage de la Sénégalaise des eaux (SDE) arrive à échéance dans 5 jours. Et l’autorité de régulation des marchés (ARMP) qui avait pris la décision de suspendre la procédure d’attribution de ce marché au groupe français SUEZ tarde à trancher le litige au fond", souligne le journal qui fait état d’"un mystère autour d’un nouvel avenant de 6 mois".

L’As s’intéresse à la vie des immigrés sénégalais en France et titre : "un mythe qui s’effondre". "Nombreux sont les jeunes africains, les Sénégalais notamment qui traversent la Méditerranée au péril de leur vie à la recherche d’une vie meilleure en Europe. Mais souvent, c’est la désillusion une fois à terre (…)", écrit L’As.


OID/ASB

APS
Par Le Mercredi 26 Décembre 2018 à 14:15 | Lu 105 fois



Dans la même rubrique
< >

Mercredi 13 Mars 2019 - 12:26 Les sujets politiques en exergue

Lundi 11 Mars 2019 - 10:19 Les sujets politiques en exergue

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région