Page

Le parrainage électoral, sujet d'actualité le plus en exergue

Dakar, 9 avr (APS) - Les quotidiens parvenus lundi à l’APS traitent de divers sujets d’actualité dont la question du parrainage électoral en direction de la présidentielle 2019.


Le parrainage électoral, sujet d'actualité le plus en exergue
Le président de la République Macky Sall "a réussi l’exploit de se mettre à dos toute l’opposition et les organisations non gouvernementales. Tout le monde s’oppose à son projet de parrainage, y compris même au sein de sa mouvance présidentielle", écrit Walfquotidien sur ce sujet.

L’As rapporte que l’opposition, sur le même sujet, "concocte un large front de résistance", dans le but de "barrer la route au président de la République qui a introduit au niveau de l’Assemblée nationale un projet de loi portant sur le parrainage".

Mais si l’on en croit Sud Quotidien, le pouvoir "ne reculera pas sur le système de parrainage citoyen devant être institué pour tous les candidats à la présidentielle". "Que l’opposition et les membres de la société civile qui militent pour le retrait du projet (...) se fassent une conviction !", assène le journal.

"Ce n’est pas envisagé que le gouvernement retire la proposition de loi sur le parrainage", renchérit Libération, citant le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall.

Le président Macky Sall "demande une contre-proposition de l’opposition", signale le journal Le Quotidien selon lequel le gouvernement est par exemple "ouvert à une baisse du pourcentage" relativement au nombre de signatures qui sera exigé.

La Cloche dit pour sa part craindre des confrontations "inévitables à Soweto", siège de l’Assemblée nationale, le jour où ce projet de loi sera examiné. Le journal annonce "de l’électricité en l’air" à cette occasion.

Enquête en profite pour revenir "en profondeur" sur la place de femme dans la politique. "Le joug des stéréotypes", résume ce journal à travers sa première page illustrée par une image de femmes leaders politiques dont Aminata Tall et Aminata Mbengue Ndiaye.

"De 1963 avec Caroline Diop", première femme députée et ministre au Sénégal, à aujourd’hui, Enquête revient sur "la longue et chaotique marche" des femmes sénégalaises vers l’hémicycle.

La place des femmes en politique "est à l’image de ce qu’en pensent les Sénégalais. Si une partie des citoyens doute encore de leurs capacités de gestion, d’autres, par contre, en sont convaincus, même si une frange de cette dernière catégorie pense que le pays n’est pas encore prêt à être dirigé par une femme", analyse le journal.

Pour le teste, la situation du système éducatif sénégalais, bloqué par une grève depuis quelques semaines par une grève des syndicats d’enseignants, est l’un de sujets les plus en exergue.

Le quotidien national Le Soleil fait ainsi savoir à sa une que le khalife général des tidjanes, qui a reçu les syndicats concernés dimanche à Tivaouane, "veut la fin de la grève".

Serigne Babacar Sy Mansour, après avoir "pris connaissance de l’état d’avancement des négociations" avec le gouvernement, "a demandé la levée du mot d’ordre pour lui permettre de discuter" avec les autorités politiques "pour une issue heureuse".

Mais les enseignants "maintiennent le suspense", renseigne L’As et "n’ont finalement pas annoncé la suspension encore moins la levée du mot d’ordre de grève" après leur rencontre avec le guide religieux qui a duré trois tours d’horloge, selon le journal.

Ils disent attendre de "consulter leurs bases respectives mercredi pour revenir rendre compte au khalife général des tidjanes avant la fin de la semaine", rapporte le même quotidien.

BK

APS
Par Le Lundi 9 Avril 2018 à 12:15 | Lu 27 fois


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région