Page

Le parrainage et ses développements font encore les choux gras de la presse

Dakar, 5 janv (APS) - Les sujets politiques reviennent en force dans les journaux parvenus samedi à l’APS, avec l’épisode des parrainages dans le processus qui mène vers l’élection présidentielle du 24 février prochain.


‘’Parrainage pour tous à toutes les élections au Sénégal : Tops et Flops’’, titre le Sud quotidien qui estime que ‘’la loi n° 2018-22 du 04 juillet 2018, portant révision du code électoral, a fini de faire ses preuves et/ou dégâts’’.

Sur le même sujet, l’Observateur s’intéresse au délit des multiples parrainages et écrit à la Une ‘’Application de la loi N° 2018-22 du 04 juillet 2018 : 174637 parrains à envoyer en prison’’.

Selon le journal ‘’en cas de multiples parrainages, la loi électorale prévoit des sanctions pénales. Mais pour des raisons électoralistes, le pouvoir utilise la pédale douce’’. Citant des propos tirés de politistes, l’Observateur estime que c’est ‘’une machiavélique manière de d’éviter des représailles électorales pour le camp au pouvoir’’.

Le journal le Quotidien renseigne que le conseil constitutionnel procédera mardi à la vérification des parrainages régularisés de Madické, Idy et Gakou.

Titrant à la Une ‘’Vérification des parrainages de Idy, Madické et Gakou : les 7 jugent le 8’’, le journal indique que ‘’c’est la dernière chance pour Madické Niang, Idrissa Seck et Malick Gakou qui, s’ils sont admis, rejoindront Macky Sall, Ousmane Sonko, Issa Sall, Karim Wade et Khalifa Sall’’.

‘’Suppression du parrainage, validation des candidatures de Karim et de Khalifa : Comment l’opposition compte faire reculer Macky’’, écrit en manchette WalfQuotidien.

Selon le journal, ‘’tous les candidats de l’opposition sont unanimes à dire qu’un rapport de force favorable peut obliger Macky Sall à abroger la loi sur le parrainage et à nommer une personnalité consensuelle pour organiser les prochaines élections en lieu et place du très contesté ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye’’.

Le journal le Soleil ouvre sur une bonne nouvelle pour étudiants de la FASTEF avec le titre ‘’Elèves-professeurs de la FASTEF : le paiement des bourses effectif dès lundi’’.

‘’Après plusieurs jours de grève pour réclamer 8 mois de bourses, les élèves professeurs de niveau licence de la faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (FASTEF) pourront bientôt rentrer dans leurs fonds’’, renseigne le soleil, citant le directeur des bourses, Lansana Konaté.

Pour sa part, Vox populi rend compte des circonstances de l’agression du jeune Ibrahima Kane à Liberté 6 sous le titre ‘’Agression mortelle à Liberté 6 : Comment Ibrahima Kane a été +vendu+ pour 270000 F’’.

Par ailleurs, L’As donne la parole au groupe Xalam 2, permettant à ses membres de s’exprimer sur des sujets d’intérêt national. ‘’Regards croisés sur la culture, la gestion du pays, le secret de la longévité du groupe : Les notes salées du Xalam 2 ‘’, titre ainsi le journal.

MD

APS
Par Le Samedi 5 Janvier 2019 à 11:28 | Lu 50 fois



Dans la même rubrique
< >

Mercredi 13 Mars 2019 - 12:26 Les sujets politiques en exergue

Lundi 11 Mars 2019 - 10:19 Les sujets politiques en exergue

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région