Page

Le procureur général requiert la perpétuité et la saisie des biens de Hissène Habré

La culpabilité de Hissène Habré ne souffrirait d’aucun doute aux yeux du procureur général près la Chambre africaine extraordinaire (Cae) d'assises. Convaincu de la culpabilité du mis en cause, Mbacké Fall a requis l’emprisonnement de l'ex-chef d'Etat tchadien à perpétuité et la saisie de tous ses biens.


«Avec ce procès, notre conviction est faite que Hissène Habré a eu à commettre des crimes de guerre. Pour assurer la sécurité intérieure, il a mis en place la Dds (Direction de la documentation et de la sécurité). Il a torturé des gens. Toutes les preuves retenues pour asseoir sa culpabilité est constitués essentiellement de documents officiels. Beaucoup de ces documents ont été découverts par des organisations des droits de l’homme. L’exploitation de ces documents a permis de découvrir des charniers», a confié M. Fall.
Trouvant que la responsabilité de Habré doit être retenue, Mbacké Fall a aussi indiqué que «le comportement criminel de Hissène Habré a été appréhendé sous l’angle de sa participation pénale et individuelle». Sous cet angle, «une peine de 30 ans ou plus ou une peine à perpétuité et en plus la confiscation de ses biens peut être prononcée à l’encontre de l’accusé. Le silence de Habré traduit une gêne ou même une lâcheté. Il n’a aucunement regretté ses actes. Nous avons du mal à croire qu’il s’adonnait à la lecture du Coran», a aussi déclaré le procureur général qui a invité la Cae à prononcer la condamnation ferme de Habré.
«Il mérite une condamnation à la hauteur des faits dont il est coupable. La cruauté des actes, les moyens utilisés, la souffrance des victimes dont il avait la charge de protéger, cela fait qu’il ne peut bénéficier de circonstances atténuantes. Il doit être condamné à la mesure de ses actes», a conclu le maître des poursuites qui affirme qu’«il y a lieu de le déclarer coupable de crime de guerre, de crime contre l’humanité et de crime de torture».
Seneweb
Par Le Mercredi 10 Février 2016 à 21:23 | Lu 24 fois


Tags : hqbre, proces

Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE