Page

Le rapport de l’IGE et la fraude au concours des élèves-maitres à la Une

La remise du rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE) au chef de l’Etat et la fraude au concours des élèves-maitres sont les principaux sujets en exergue dans les quotidiens reçus samedi à l’APS.


Le rapport de l’IGE et la fraude au concours des élèves-maitres à la Une
A propos du rapport de l’IGE remis vendredi au président de la République, Le Soleil titre : ‘’Macky Sall relève des carences manifestes dans les contrôles internes’’.

Ce rapport, le deuxième du genre remis par le Vérificateur général, François Collin, couvre la période d’août 2013 à juillet 2014, précise le journal. Il souligne que ‘’diverses irrégularités ont été relevées dans l’élaboration de certains actes individuels qui consacrent la nomination à des postes de responsabilité de personnes ne répondant pas au profil administratif exigé’’.

‘’Il en est ainsi, note Le Soleil, de la nomination de certains secrétaires généraux de ministères qui ne sont pas de fonctionnaires de la hiérarchie A, alors que la réglementation régissant cette matière l’exige’’.

Dans le journal, François Collin déclare : ‘’On arrive paradoxalement à des situations où l’administration viole ses propres règles. Dés lors, l’une des orientations susceptibles de contribuer à remédier à ces divers manquements consiste à redonner toutes ses attributions à la fonction de contrôle et spécialement à la fonction de contrôle interne’’.

Pour Walfadjri, ‘’L’IGE épingle les abus de Macky Sall’’ dans la création de directions, la suppression d’agences, la répartition des services, etc. Le journal relève que l’organe de contrôle a déploré aussi la violation des règles dans la rédaction administrative.

Sur les abus concernant Securiport, la Maison du Sénégal à New-York, le Fesman, les décrets d’avance, etc, Le Quotidien titre : ‘’Niches de pillage’’. Dans le journal, le chef de l’Etat affirme : ‘’J’ai constaté beaucoup d’abus’’.

Le Populaire qui note que l’administration ‘’est prise en flagrant délit continu de malgouvernance’’ met en exergue un ‘’scandale au ministère de l’Education nationale’’ et écrit : ‘’Vaste fraude dans l’examen des élèves-maîtres, 690 candidats tricheurs épinglés et exclus’’.

Au total 690 cas de fraude ont été décelés sur les 2.545 candidats admis au concours de recrutement des élèves-maîtres (CREM) 2013-2014, a déclaré, vendredi à Dakar, le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam qui a décidé d’annuler leur admission.

‘’Après la vérification systématique des notes des 2.545 candidats de la base de données de la Direction des examens concours (DEXCO) déclarés admis au CREM, 690 ont vu leurs notes revues à la hausse, soit 27, 11%’’, a-t-il dit au cours d’un point de presse.

Le ministre de l'Education nationale attend d’étudier la situation avant de prendre une décision pour le remplacement de 690 candidats dont l'admission dans les Centres régionaux de formation des personnels de l’éducation (CRFPE) a été annulée pour fraude et achat de place lors du concours d’entrée 2013-2014.

Sur le même sujet, Sud Quotidien affiche à sa Une : ‘’690 cas de fraudes’’ tandis que L’As titre : ‘’690 fraudeurs découverts et virés’’.
OID
APS
Par Le Samedi 26 Juillet 2014 à 12:57 | Lu 76 fois



Nouveau commentaire :

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région