Page

Le retour de Me Wade mis en exergue par les quotidiens

Les journaux du week-end s’intéressent, entre autres, à l’accueil que le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) compte réserver à l’ancien président Abdoulaye Wade, attendu mercredi prochain à Dakar, de retour de Paris où il séjourne depuis sa chute en mars 2012.


Le retour de Me Wade mis en exergue par les quotidiens
Le retour au Sénégal de l’ancien chef de l'Etat de 2000 à 2012, Abdoulaye Wade, a été plusieurs fois annoncé, puis reporté. Cette fois, il intervient peu de jours après que son fils et ancien ministre Karim Wade vient de boucler 12 mois en prison à Dakar pour se retrouver avec un renvoi en procès pour le délit présumé d'enrichissement illicite sur des montants de 117 milliards de francs Cfa.

L’ancien ministre d’Etat, fils de l’ex-président Abdoulaye Wade, a été inculpé et placé sous mandant de dépôt il y a de cela un an, dans le cadre des biens présumés mal acquis, engagée par le pouvoir du président Macky Sall, dès son accession à la magistrature suprême.

A propos du retour de Me Wade, note L’Observateur, ‘’le plan de guerre dévoilé’’ lors d’une réunion, vendredi, du Comité directeur du PDS. Ce plan prévoit ‘’une marche bleue de l’aéroport au Boulevard Général de Gaulle’’.

Les Libéraux ‘’veulent battre le record de 1999 (veille de la présidentielle de 2000) pour l’accueil de Me Wade, le 23 avril prochain’’, ajoute L’Obs.

Ce Comité directeur était ‘’un huis clos de guerre’’, selon Libération qui en donne quelques détails : le griot Abdoulaye Mbaye Pekh qui chauffe la salle, Ablaye Faye et Farba Senghor qui convoquent les heures glorieuses du Sopi.

‘’Wade, un retour à l’Obélisque’’, affiche à sa Une Enquête, estimant qu’il ‘’reste à savoir si les forces politiques et sociales qui y avaient affronté l’ancien régime jusqu'à la mort de l’étudiant Mamadou Diop l’accepteront’’.

Avec le retour annoncé du Pape du Sopi, Le Populaire note que ‘’Libéraux et apéristes (camp présidentiel) bandent leurs muscles’’. Le journal rappelle l’objectif de battre le record d’affluence à l’accueil de Me Wade en 1999.

Mais, un responsable de l’Alliance pour la République (APR), Hamath Suzanne Camara, déclare : ‘’Si Wade perturbe la quiétude des Sénégalais, il sera en résidence surveillée’’.

Le Quotidien annonce que le PDS ‘’déroule le tapis bleu à Wade’’. Mais le journal affiche à la Une : ‘’un juin de tensions’’ avec la tenue, au mois de juin, du procès de Karim Wade et des élections locales. ‘’L’été sera chaud ! Le thermomètre politique sera à son pic au mois de juin avec le procès de Karim Wade et la campagne électorale’’, écrit le journal.

Pour Le Soleil aussi, le PDS ‘’sonne la grande mobilisation’’ pour l’arrivée de Me Abdoulaye Wade. ‘’Accueil à l’aéroport, meeting au Boulevard Général de Gaulle, tout ceci dans une grande mobilisation. Telle est la manière dont les Libéraux entendent accueillir leur leader, le 23 avril prochain’’, souligne le quotidien national.

A sa Une, le journal note que l’imam de Kédougou exhorte le gouvernement à combattre l’insécurité. Le chef de l’Etat a prié vendredi à la Grande mosquée de Kédougou, au lendemain d’un Conseil des ministres délocalisé dans cette ville du Sud-est du Sénégal.

OID
APs
Par Le Samedi 19 Avril 2014 à 11:27 | Lu 53 fois



Nouveau commentaire :

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région