Page

Les audits de l'Armp à la Une

Dakar, 9 mars (APS) – La publication du rapport d’audit de l’Autorité de régulation des marchés publics (APMP) pour la gestion 2016 est largement commentée par les quotidiens reçus vendredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).


Libération titre : "De gros cafards dans les tiroirs". "(…) Si dans l’ensemble, les résultats sont satisfaisants, il n’en demeure pas moins que les auditeurs ont mis en cause des +résistances+ dans certaines structures", relève le journal, citant entre autres l’APIX, l’IRSA, l’Agence de construction des bâtiments et édifices publics.

Parlant cet audit, Le Quotidien titre "Gestion peu sobre et vertueuse", tandis que Wafadjri parle de "la caisse du siècle" dans la passation des marchés publics.

"Comme des éléphants dans des magasins de porcelaine, nos gestionnaires se sont encore illustrés dans leur jeu favori : la violation massive des règles de passation des marchés. Ministres, directeurs généraux ou maires, ils ont passé commande en violation flagrante des dispositions légales et réglementaires", écrit Walf.

Pour Le Témoin, "l’ARMP épingle des broutilles". "On s’attendait à ce que les magouilles dans la passation des marchés publics soient épinglés. Hélas, l’ARMP n’a pointé que des manquements mineurs", écrit le journal.

De son côté, Vox Populi met l’accent sur "ces trois ministères accablés par l’audit technique de l’ARMP". Le journal cite les ministères dirigés par Mansour Faye, Serigne Mbaye Thiam et Diène Farba Sarr.

Sud Quotidien signale que le Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) et les ministres Sidki Kaba et Abdoulaye Baldé ont été "épinglés" par le rapport 2016.

Le Soleil, fait état d’une "bonne maîtrise des procédures de passation (des marchés publics) malgré la persistance de certaines anomalies". Explications de Mamour Fall, membre du Conseil de régulation : "Les manquements constatés relèvent plus de problèmes de ressources (humaines, matérielles (..) d’organisation et de planification".

La transparence est devenue "une réalité" dans les procédures de passation des marchés publics, a d’ailleurs affirmé le directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), Saër Niang, faisant état d’une "grande performance" réalisée par le Sénégal dans ce domaine.

Enquête revient sur la dernière émission d’euro-d’obligations et titre : "Question autour de 1446 milliards". Cette émission d’obligation a "exacerbé" le débat autour de l’endettement du Sénégal, selon le journal qui a sollicité les avis de spécialistes.

Le Sénégal a émis avec succès, mardi, des obligations souveraines sur les marchés financiers internationaux (dénommées Eurobonds) pour un montant équivalent à 2,2 milliards de dollars, a annoncé le ministère de l’Economie et des Finances.

Il précise que les ressources issues de cette émission vont servir à financer les projets d’infrastructures du Plan Sénégal émergent (PSE) notamment ceux inscrits dans le budget 2018, mais aussi le rachat de certains crédits, notamment l’Eurobond de 2011 dans le cadre de la stratégie de gestion de la dette.

Si l’économiste Meïssa Babou exprime des "inquiétudes", le directeur de la planification et des politiques économiques Pierre Ndiaye assure que "le Sénégal est à un risque de surendettement faible".

L’As revient sur la célébration de la Journée internationale de la femme et titre "Macky gâte ses amazones".

"Rarement un président de la République à une cérémonie du 8 mars. Macky Sall a honoré les femmes sénégalaises en rehaussant de sa présence la célébration de la journée internationale de la femme au Stade Iba Mar Diop. Une fois n’est pas coutume, il a distribué financements, décorations et des matériels d’allègement des travaux des femmes", écrit L’As.

OID/ASB


APS
Par Le Vendredi 9 Mars 2018 à 13:38 | Lu 38 fois


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région