Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les chefs d’Etat africains présentent leurs vœux pour 2014

Du Sénégal à Madagascar en passant par le Congo-Brazzaville et le Tchad, les chefs d’Etat africains ont présenté leurs vœux à la Nation ce 31 décembre 2013, pour la première fois pour Ibrahim Boubacar Keïta, mais pour la dernière pour le chef d’Etat malgache. La situation en Centrafrique était au cœur des discours de nombreux chefs d’Etat.


Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta. AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta. AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE

■ En RCA, Michel Djotodia appelle à la normalisation de la situation

C'est un appel à la normalisation des activités économiques et de la vie sociale que le président centrafricain de transition a lancé à l'occasion de ses vœux pour 2014. « J'exhorte, a-t-il dit, ceux qui ont trouvé refuge à l'aéroport, dans les églises, les écoles, à regagner leurs domiciles respectifs pour retrouver un cadre normal de vie ».

Michel Djotodia a lancé un appel « pressant » aux travailleurs des secteurs privé et public pour qu'ils reprennent leurs activités dès le 2 janvier 2014. Il a également demandé aux commerçants et aux opérateurs économiques de reprendre leurs activités.

Le président de la transition est également revenu sur les violences de l'année écoulée. Djotodia en impute l'entière responsabilité à celui qu'il a renversé le 24 mars dernier, François Bozizé. Un homme qui selon lui dirige actuellement les activités des anti-balakas présents autour de Bangui et dans certains quartiers. « C'est ici le lieu, a dit Michel Djotodia, de réaffirmer que les anti-balakas ne sont que la face visible et les bras armés d'un vaste complot politique ourdi contre la transition ».

« Il n'y aura pas d'impunité en République centrafricaine, a réaffirmé Michel Djotodia. Il est temps de penser à l'ouverture d'enquêtes et aux poursuites judiciaires des auteurs et commanditaires des crimes odieux qui ont été enregistrés, même si, a-t-il conclu, je laisse la porte ouverte au dialogue sincère pour une véritable réconciliation nationale ».

■ Tchad : Idriss Déby inquiet de la situation en RCA

La situation en Centrafrique évoquée également lors des vœux du président tchadien Idriss Déby, qui a notamment déploré « une campagne de dénigrement des Tchadiens dans ce pays »...

Idriss Déby
Président tchadien

S'agissant de la violence en Centrafrique, nous ne pouvons nous empêcher d'être profondément choqués...

Lire la suite sur RFI.fr
Par Le Mercredi 1 Janvier 2014 à 09:24 | Lu 267 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES