Page

Les étudiants du Centre régional de formation en santé de Thiès disent "Non à la discrimination"

ThiesVision.com - Journée de mobilisation ce lundi matin au Centre régional de formation en santé de Thiès. Les pensionnaires de l'établissement ont crié leur colère après l'Etat et disent "Non à la discrimination" dont les Crfs font l'objet selon eux, comparé aux étudiants de l'Ecole nationale de développement sanitaire et social de Dakar (Endss).


«Nous n’accepterons pas cette discrimination, ce favoritisme car rien ne nous différencie de l’Endss», a martelé leur porte-parole Aminata Fall Diouf, qui relève des disparités au niveau des allocations journalières de 1500 f pour les centres régionaux, contre 2500 f pour l’Endss. Le transport des étudiants pour les stages en milieu rural est également au centre de leurs préoccupations. Ils réclament un bus pour assurer les déplacements des stagiaires.

Pape Mor Ndiaye, médecin à l’hôpital régional de Thiès et secrétaire général du Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sustas), est venu appuyer les étudiants et interpelle l'Etat sur leur situation, le ministère de la Santé notamment.
«On ne peut pas laisser le système se détruire. Le budget actuel n’est pas encore mis en place. Il est encore temps de rectifier. Les allocations pour les pécules de stages doivent être les mêmes. La tutelle doit réfléchir et trouver des situations très rapidement», dit-il.
Regardez !

Par Le Lundi 26 Mars 2018 à 14:56 | Lu 102 fois


Tags : Crfs, Endss, sante, Thies

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région