Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les journaux scrutent le verdict de la CREI dans le procès Karim Wade

Dakar, 23 mars (APS) – La délibération de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) dans le procès Karim Wade et ses présumés complices, attendue ce lundi, est le principal sujet abordé par les quotidiens reçus à l’APS.


Les journaux scrutent le verdict de la CREI dans le procès Karim Wade


Le fils de l'ancien président Abdoulaye Wade est poursuivi pour enrichissement illicite portant sur un patrimoine évalué à 117 milliards de francs CFA, parmi d'autres délits présumés.

Le parquet spécial avait requis contre lui 7 ans de prison de ferme, une amende de 250 milliards, la confiscation de ses biens présents et la privation de ses droits prévus à l’article 34 du Code pénal, pour le chef d’’enrichissement illicite et corruption’’.

Le ministère public a également requis des peines allant de 4 à 10 ans de prison, 250 milliards d’amende, ainsi que la confiscation des biens des co-prévenus pour ‘’complicité’’.

''Karim Wade et ses co-prévenus fixés sur leur sort aujourd’hui (lundi)’’, titre Le Soleil qui signale que l’ex-président de la République, Me Abdoulaye Wade, ‘’appelle au calme’’, tandis que l’Alliance pour la République pour la République (APR, majorité) ‘’invite le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) au sens des responsabilités’’.

L’Observateur parle du ‘’jour de Karim’’ et fait la chronique de ce long feuilleton judiciaire. Walfadjri évoque ‘’le jour du jugement dernier’’ et écrit dans un éditorial de Sidy Lamine Niasse que ‘’Le Sénégal (est) entre la tragédie et la comédie de l’histoire’’.

Pour Libération, c’est le ‘’jour de vérité’’ pour Karim Wade et ses présumés complices. Le journal affiche : ‘’Silence, la CREI délibère’’. Libération donne la parole à Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Parti socialiste (PS, majorité) qui affirme : ‘’Nous sommes convaincus que le droit sera dit’’.

Selon L’As, ‘’le Sénégal retient son souffle’’ dans l’attente du verdict de la CREI, tandis que La Tribune affiche à sa Une : ‘’Karim, candidat condamné’’.

Karim Wade a été désigné candidat du PDS à la présidentielle de 2017 durant le congrès du parti organisé ce week-end à Dakar.

Mais Le Témoin au quotidien s’interroge : ‘’Consacré par le PDS, Karim Wade sera-t-il déchu par la CREI ?’’.

‘’Elu par le congrès extraordinaire du PDS, candidat et porte-étendard de cette formation politique libérale pour la présidentielle de 2017, Karim Wade sera-t-il déchu par la CREI qui rend, ce matin, son verdict sur son procès pour enrichissement illicite ? Le procès qui a polarisé les attentions durant 7 mois va ainsi connaître son épilogue. Les Libéraux ont fait le rappel des troupes’’, écrit Le Témoin.

‘’Clap de fin !’’, souligne Enquête, soulignant que ‘’Me Wade intronise son fils au forceps''. Le même journal signale que ''la CREI met fin au suspens ce matin’’. Mais pour Le Populaire, ‘’le sort du candidat du PDS est scellé par la CREI’’.

La CREI ‘’fixe Karim sur son sort aujourd’hui’’, selon Le Quotidien qui affiche à sa Une : ‘’L’instant Grégoire’’ comme pour faire allusion au président de cette juridiction, Henri Grégoire Diop. Mais le journal estime que ‘’(…) la politique de reddition des comptes ne saurait se limiter au seul cas de l’affaire Karim Wade’’.

‘’Il faut naturellement que les procédures enclenchées soient poursuives et menées à terme’’, selon Le Quotidien.

OID/AD
APS
Par Le Lundi 23 Mars 2015 à 12:00 | Lu 35 fois


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES