Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Leur contrat pour la gestion de port de bagages résilié : Les porteurs de l’aéroport s’attaquent à Pape Maël Diop

Les 135 travailleurs, regroupés au sein du Gie Sine Saloum, ont reçu des menaces venant du directeur des Aéroports du Sénégal (Ads) qui, disent-ils, veut résilier le contrat qui les lie.


Leur contrat pour la gestion de port de bagages résilié : Les porteurs de l’aéroport s’attaquent à Pape Maël Diop
Les porteurs du Gie Sine Saloum s’insurgent contre Pape Maël Diop, directeur général des Aéroports du Sénégal (Ads) qui, dénoncent-ils, viole la loi en leur adressant le contenu de la lettre suivante : «Le ministre du Tourisme et des Transports aériens m’a saisi au sujet de l’encombrement humain au niveau des zones départ et arrivée de l’aéroport. En ce sens, il m’a été demandé de prendre immédiatement toutes les dispositions nécessaires pour améliorer la fluidité et mettre fin à la présence des porteurs de chariots dans ces zones. Par conséquent, je vous informe que le contrat liant les Ads à votre structure pour la gestion du service de port de bagages sera résilié sans délai. Et je vous demande de prendre vos dispositions.» Admi­nistrateur des 135 porteurs répartis en 3 groupes de 45, Sidy Mouhamed Ndiaye précise qu’ils ont un contrat d’exclusivité parce que, soutient-il, le portage c’est aussi un service sécuritaire. Selon lui, enlever les porteurs, c’est dégarnir l’aéroport d’une composante organisée pour y mettre une composante informelle, désorganisée. «Aujourd’hui, ce que nous déplorons, c’est le fait que le directeur des Ads veuille rompre la convention qui nous lie, sans que nous nous n’ayons commis aucune faute, aucun manquement à notre cahier des charges», explique M. Ndiaye qui, par ailleurs, signale qu’il y a 30 recycleurs (ramasseurs de chariots) qui sont rétribués à partir des cotisations des porteurs.
En croisade contre la décision du directeur général des Ads, M. Ndiaye informe qu’ils ont saisi le Premier ministre, Aminata Touré, pour lui dire que son ministre a pris l’engagement de violer la loi de façon «impunie» vis-à-vis d’eux (porteurs). En colère, les porteurs s’attaquent à la gestion de Pape Maël Diop au niveau de l’aéroport. Pour eux, les Ads sont en train de recruter «clandestinement» des porteurs à leur place. «Parce que M. Pape Maël Diop s’est jeté dans la politique, il y a moins de deux semaines, pour recaser sa clientèle politique. Nullard qu’il est, il a éliminé le service de nettoyage et celui de gardiennage qu’il a trouvés sur place en utilisant un prétexte. Maintenant, il s’attaque aux porteurs», s’indigne M. Ndiaye. Ces porteurs rejettent les «accusations» portées sur eux d’être responsables de l’encombrement humain. «Nous, nos porteurs ont des tenues de travail, des badges. Ils sont bien organisés. Il y a une nouvelle population de travailleurs à qui on remet des badges clandestins», constate M. Ndiaye.
LeQuotidien
Par Le Vendredi 21 Mars 2014 à 10:49 | Lu 101 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES