Page

Libération de Karim Wade – Le ‘’Protocole de Doha’’

Aussitôt libéré, Karim Wade s’est envolé pour le Qatar. Le fils de l’ex-président de la République, qui aurait dans un premier temps refusé de s’exiler, a finalement accepté les termes du ‘’Protocole de Doha’’ qui lui imposent de sortir du territoire national, après son élargissement de prison.


La libération de Karim Wade et son ‘’exil’’ immédiat au Qatar traduisent bien ce que EnQuête appelle le ‘’protocole de Doha’’. Dans sa livraison du 22 avril 2016, votre quotidien, qui reprenait La Lettre du Continent, révélait que le sort du fils d’Abdoulaye Wade était au cœur des relations entre Doha et Dakar. Que le Qatar a entamé mi-avril une mission de bons offices auprès du gouvernement sénégalais afin d’obtenir la libération anticipée de Karim Wade. ‘’Les autorités de Dakar ne seraient pas opposés à un tel scénario’’, toutefois, elles posent une condition : ‘’Que l’ancien ministre d’État se fasse oublier, en se retirant dans le riche émirat’’, écrivait-on, alors.

Aujourd’hui, les faits nous donnent raison. Car, après son élargissement de prison, Karim wade s’est aussitôt envolé vers le Qatar, escorté par le procureur général de ce pays du Golfe, à bord d’un jet privé. Ce faisant, Wade fils n’a même pas pris le soin de remercier ses militants. Ni même, de faire le tour des familles religieuses dont Touba pour les remercier de leur soutien. Mais par-dessus tout, il y a les termes du message qu’il a lui-même rendu public. Dans la note parvenue à EnQuête, Karim Wade écrit : ‘’Mon vœu le plus cher était d’aller, dès ma libération, dans nos villages et dans nos villes, à la rencontre des millions de Sénégalais qui m’ont assuré de leur soutien, m’ont accompagné de leurs prières et qui n’ont jamais douté de mon innocence pour les en remercier. J’imagine leur peine mais, malheureusement, les conditions de ma sortie de prison en ont décidé autrement.’’

Ces mêmes ‘’conditions de sa sortie’’ sont à l’origine de la ‘’profonde affliction’’ qui l’étreint de ‘’n’avoir pu se rendre à Touba, La Sainte, renouveler son allégeance à Serigne Touba, fortifier sa foi, exprimer de vive voix ses condoléances à Serigne Cheikh Sidy Makhtar Mbacké’’. C’est dire que ses vœux ont été contrecarrés par les termes de ce ‘’protocole’’.



Un Karim reconnaissant et ambitieux

Mais malgré cet ‘’exil’’ au Qatar, l’ancien ministre de la Coopération internationale tient à remercier tous ceux qui l’ont soutenu pendant les quatre ans passés en prison. ‘’Je rends grâce au Tout Puissant et le remercie de m’avoir permis de traverser l’épreuve qu’il m’a fait subir en gardant la foi, la sérénité et la santé. Je remercie mon père et ma mère qui m’ont accompagné et témoigné leur affection. Je salue respectueusement et remercie chaleureusement le Khalife général des Mourides, Serigne Cheikh Sidy Makhtar Mbacké à qui j’exprime ma plus profonde reconnaissance. Je salue respectueusement et remercie particulièrement le Khalife général des Tidianes, Serigne Cheikh Tidiane Sy ainsi que son porte-parole Serigne Abdoul Aziz Sy Al Ibn. Je salue respectueusement et remercie l’Archevêque de Dakar Monseigneur Benjamin Ndiaye pour ses prières et la visite qu’il m’a rendue durant mon incarcération’’, écrit-il dans sa missive.

Il n’oublie pas les militants et responsables du Parti démocratique sénégalais (PDS), du Front patriotique pour la défense de la République (FPDR), tous les partis, les mouvements de soutien et les citoyens de tous horizons qui lui ont permis ‘’de subir l’enfermement avec moins de rigueur et de maintenir intacte la flamme de l’espérance et son ambition pour un Sénégal réconcilié avec lui-même, attaché aux valeurs de progrès et de justice’’.

‘’Assurer la victoire, lors des prochaines élections législatives’’

Ensuite, le candidat investi des libéraux a fait montre de ses ambitions politiques pour sa formation. ‘’J’ai la ferme conviction que ce parti, mon parti, a besoin de la confiance et de l’adhésion du plus grand nombre de nos concitoyens à qui je demande de venir nous y rejoindre, pour assurer les victoires à venir, notamment lors des prochaines élections législatives, et porter encore plus haut l’ambition et la vision de Me Abdoulaye Wade. La confiance de ses militants et l’espérance des Sénégalais méritent tous les sacrifices et privations’’, soutient Karim Wade.

Enquête
Par Le Dimanche 26 Juin 2016 à 09:52 | Lu 110 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES