Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lieux Saints de La Chrétienté : Le drapeau du Sénégal a Flotté sur la Place Saint-Pierre

VATICAN - Les pèlerins sénégalais ont été reçus, hier, par le Pape Benoît XVI à la place Saint Pierre, au cours d’une audience pontificale. Le Saint Père se disant heureux de recevoir les pèlerins venus d’Afrique les a invités à prier pour les malades et les personnes qui souffrent. Il a donné une bénédiction spéciale aux Sénégalais.


Lieux Saints de La Chrétienté : Le drapeau du Sénégal a Flotté sur la Place Saint-Pierre
A la fin de leur audience avec le pape, hier, les pèlerins sénégalais ont manifesté leurs joie et fierté d’être reçu par la plus haute autorité de l’Eglise catholique. Ambiance, joie et fatigue. Ces trois mots résument la journée d’hier pour les pèlerins sénégalais au Saint Siège. Pour être au rendez-vous à 10 heures à la place Saint Pierre avec le pape Benoît XVI, ils se sont réveillés à 5 heures du matin, parce qu’ils devaient se faire beaux pour rencontrer la plus haute autorité de l’Eglise catholique. Les 219 femmes qui se sont déplacées en terre sainte pour leur dévotion religieuse ont rivalisé de beauté dans leurs belles tenues. Les hommes en costumes et cravates ont montré aussi leur élégance. Ils étaient tous beaux.
Le pape, qui avait en face de lui des centaines de milliers de pèlerins, a certainement apprécié la tenue des Sénégalais. Arrivés aux environs de 8 heures passées de quelques minutes à la place Saint Pierre, les pèlerins, après les formalités policières et deux heures d’attente sous un soleil de plomb (il faisait 33 degrés), ont perçu à 10 heures 20 minutes, l’hélicoptère menant le pape à la place Saint Pierre. A 10 heures 30 minutes, Benoît XVI a fait son apparition dans sa voiture « la papamobile», sous les applaudissements et des cris de joies des centaines de milliers de pèlerins, en diverses langues. Et on pouvait retenir « viva papa, viva papa » en espagnol ou portugais. Reçus par le pape, les pèlerins sénégalais ont entonné la célèbre chanson de Julien Jouga «Mariama mou selmi». Mais ils ont été noyés par les Colombiens qui ont déplacé un orchestre. Peu importe, le drapeau du Sénégal a flotté sur la place Saint Pierre aux yeux de tous, parce que nos pèlerins ont occupé la meilleure place. Après avoir salué les différentes délégations, le pape, habillé comme d’habitude en soutane blanche, mais cette fois-ci, un chapeau rouge collé sur la tête pour se protéger du soleil, s’est adressé aux pèlerins en italien.

Les pèlerins ont chanté «Mariama mou selmi»
L’enseignement doctrinal a cédé la place à la lecture tirée du psaume 3, en plusieurs langues. Puis le pape Benoît XVI a salué en premier les pèlerins sénégalais en ces termes : « Chers frères et sœurs du Sénégal, je vous salue au nom de seigneur Jésus et je suis heureux de vous recevoir comme tous les autres pèlerins devant la basilique Saint Pierre ». Dans un français clair, Benoît XVI a invité les 397 catholiques sénégalais à continuer leur démarche de foi en ayant confiance à Dieu notre Père. Selon le chef de l’Eglise catholique, celui qui prie et écoute Dieu ne doit pas avoir peur. « Il doit aussi être solidaire des autres, surtout des malades. Je vous demande de prier pour les malades et toutes les personnes qui souffrent », a-t-il souhaité.
A la fin de ce discours, la pape a donné une bénédiction spéciale aux pèlerins sénégalais gagné, certes, par la fatigue, mais heureux d’être en face du successeur de Saint Pierre. « Je suis heureuse et comblée d’avoir reçu les bénédictions du pape. Je vais les partager avec tous les catholiques de mon diocèse », a déclaré Mme Rosalie Sambou du diocèse de Kolda. Abondant dans le même sens, Mme Diagne, Hélène Ndiaye, de l’archidiocèse de Dakar, a déclaré : « je prie Dieu pour que les autres catholiques qui sont restés au Sénégal et qui souhaitent venir en pèlerinage puissent le faire prochainement et bénéficier des mêmes grâces que moi ».
Mireille Mondo Beybé de la paroisse Malenfant de l’archidiocèse est aussi heureuse, même si la fatigue se lisait sur son visage. « En voyant le pape, je suis gagnée par beaucoup d’émotion, parce que j’en ai toujours rêvé. Comme tous les pèlerins, Mgr Benjamin Ndiaye, à la tête de la délégation sénégalaise, donne ses impressions : « Je suis heureux pour les pèlerins sénégalais, parce que vivre une expérience comme celle que nous venons de vivre permet d’illustrer ce que veut dire l’Eglise catholique ». Et l’évêque de Kaolack d’ajouter : « ils se sont sentis en communion avec tous les pèlerins venant des autres pays. C’est important d’avoir ce sentiment, de sentir que nous sommes des chrétiens et que c’est ensemble que nous essayons de suivre le Christ ».
Selon le président du Cinpec, l’audience avec le pape a montré le caractère universel et festif du pèlerinage, parce que les gens sont heureux d’être avec le pape, de le saluer, de prier avec lui et pour lui. L’ambassadeur du Sénégal auprès du Saint Siège, S.E. Félix Oudiane, en compagnie de son collègue d’Italie, Cheikh Sadibou Fall, a remercié le pape pour la haute estime qu’il continue de manifester au peuple sénégalais. Les pèlerins sénégalais quittent l’Italie ce soir pour Lourdes où ils feront quatre jours avant de rentrer.

De notre envoyé spécial Eugène KALY
Le Soleil
Par Le Jeudi 8 Septembre 2011 à 11:35 | Lu 705 fois


RELIGION