Page

Louga : Le Directeur des transports routiers envoyé en prison pour corruption

Le Directeur des transports routiers, El Hadji Seck Ndiaye, a été inculpé jeudi par le juge du 1e cabinet d'instruction du Tribunal de grande instance de Louga avant d'être placé sous mandat de dépôt à la Maison d'arrêt et de correction (Mac) de cette localité.


Louga : Le Directeur des transports routiers envoyé en prison pour corruption
Son incarcération fait suite au démantèlement d'un vaste réseau de corruption qui avait implanté son quartier général au service des mines de Louga, rapporte “L'Observateur”.
Cette affaire relative a une présumée corruption au service des mines de Louga a été ébruitée depuis l'année dernière par l'Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac).
En janvier 2015, les hommes de Nafy Ngom Keïta, saisis par un dénonciateur anonyme condamnant des pratiques peu orthodoxes au service des transports routiers de Louga, débarquent dans la capitale du Ndiambour. Pour tirer cette affaire au clair, les vérificateurs de l'Ofnac tendent un piège au chef de la Division des transports routiers de Louga, Pape Mor Guèye, qui mord à l'hameçon. Il sera pris la main dans le sac. Pour toutes explications, il dira que les sommes collectées de la vente des agréments, cartes grises et autres documents administratifs (qui devaient être gratuits) étaient redistribuées à tout le personnel de son service, y compris le Directeur des transports routiers, El Hadji Seck Ndiaye.
L'enquête préliminaire effectuée par le commissariat urbain de Louga, le dossier est ensuite confiée au juge d'instruction qui incarcère 6 personnes.
Seneweb
Par Le Samedi 2 Avril 2016 à 15:40 | Lu 90 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE