Page

MACKY SALL DEROULE, DE TIVAOUANE A SAINT-LOUIS

Le deuxième jour de campagne de la mouvance présidentielle a été marqué hier, lundi 4 février, par un long périple de Tivaouane, où le cortège a passé la nuit, jusqu’à Saint-Louis, en passant par Ndande, Kébémer, Louga. Tout au long du trajet, le candidat Macky Sall a eu droit à des bains de foule relativement importants par endroit. À chaque étape, le président sortant a pris des engagements pour son second mandat.



Tout d’abord, le long convoi qui avait bénéficié des applaudissements d’un groupuscule de femmes et jeunes, au sortir de la résidence des hôtes, s’est arrêté à Pire, chez le Dg de la Sar, Serigne Mboup. Là-bas, le président sortant a eu droit à un accueil chaleureux de la population massée au bord de la route, avec leur Khalife général, Amadou Cissé. A ce niveau, du haut de son véhicule, le candidat Macky Sall a fait savoir que Pire mérite d’être soutenu, avec notamment le Pudc et la formation des jeunes, avant de donner rendez-vous à ses inconditionnels au soir du 24 février, par une victoire éclatante. Même ambiance et accueil populaire à Méwane, chez le jeune maire Bara Ndiaye, Dg de la Maison de la presse, où Macky Sall a promis le renforcement de capacités des femmes dans l’artisanat. A Touba Ngaye Mékhé, c’est une marée humaine qui a accueilli le président sortant, qui s’est même permis une petite caravane improvisée, avant de poursuivre sa route vers Kébémer, pour un meeting départemental.

MODOU DIAGNE FADA ET CIE PROMETTENT DE LIVRER LA COMMUNE DE KEBEMER A MACKY

A Kébémer, les responsables de la majorité présidentielle ont réservé un très bon accueil au président sortant, avec une place Yacine Boubou, devant la préfecture, bondée de monde. Conscients de l’enjeu de la commune de Kébémer, longtemps restée fief du Pds, les responsables ont promis une victoire cette fois-ci dans la commune. Cela, selon eux, grâce au bon bilan de Macky Sall, mais aussi au soutien de Modou Diagne Fada, leader de Ldr/Yessal, du ralliement récent de la Première adjointe au maire, Binta Kébé, et de la parfaite entente entre responsables de la coalition, à savoir Thierno Birahim Lo, Ibrahima Sall de Model, Ousmane Cissé, Sidy Bara Fall, immigrés très actifs dans les mouvements sportifs, etc. Au nom de l’ensemble des maires du département, le président du Conseil départemental de Kébémer, Modou Diagne Fada a pris l’engagement de faire réélire Macky Sall, dès le premier tour, par le département de Kébemer.
Prenant la parole, Macky Sall s’est engagé à rénover les infrastructures routières, l’élargissement du réseau électrique, un Espace numérique ouvert (Eno), un réseau d’assainissement moderne, sans oublier, dans le cadre de la modernisation des villes religieuses, la construction de la résidence Borom Darou.

LE NDIAMBOUR DEROULE LE TAPIS A MACKY

Après le meeting de Kébémer, Macky Sall et sa délégation se sont rendus à Louga. Là-bas, c’était l’effervescence, ou du moins, le tapis rouge a été déroulé par le Ndiambour pour le candidat Macky Sall. Les ministres Moustapha Diop, Aminata Mbengue Ndiaye, le Dg des Domaines, Mamour Diallo et leurs camarades de Bby ont vraiment réussi le pari de la mobilisation. Revigorée par la forte mobilisation, Aminata Mbengue Ndiaye rassurera que «Louga a déjà choisi le camp de l’émergence, de la continuité». Même son de cloche pour son mentor au Ps, Ousmane Tanor Dieng qui trouve que Bby a «le candidat de la stabilité». Jetant des piques à l’opposition, il dira que le monde d’aujourd’hui est complexe, et qu’il n’est pas question de «laisser le pays à quelqu’un qui viendra pour essayer». La forte mobilisation à Louga a fait dire à Macky Sall que «le débat est tranché». Pour lui, «ce n’était pas la peine de venir à Louga». Concernant son second mandat, il a prévu de développer à Louga le “Pse vert” pour la reforestation, avec aussi l’installation de l’Agence nationale de protection des forêts, avec 50.000 jeunes volontaires. Il dira que Louga sera la phase-pilote de la transition agro-écologique à déployer ailleurs, notamment en Casamance. Mieux, un centre culturel, équipé de studio d’enregistrement fait partie du lot de promesses faites aux «Lougatois. Sur ce, il a fait cap sur Saint-Louis, où un meeting l’attend.

Jean Michel DIATTA

Sudonline.sn
Par Le Mercredi 6 Février 2019 à 11:37 | Lu 68 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES