Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

MFDC - Négociations avec l’Etat en vue : César Atoute et Compasse Diatta font la paix à Bissau

Deux fortes délégations essentiellement composées de commandants envoyés par les deux chefs de guerre du Mfdc, en l’occurrence César Atoute Badiate et Ibrahima Compasse Diatta, ont pris part à une rencontre à São Domingo en Guinée-Bissau le 4 janvier dernier, dans le cadre du processus de réconciliation général en vue des négociations avec l’Etat.


MFDC - Négociations avec l’Etat en vue : César Atoute et Compasse Diatta font la paix à Bissau
Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc) a tenu une rencontre à São Domingo en Guinée-Bissau le 4 janvier dernier, dans le cadre du processus de réconciliation général, afin d’arriver à une parfaite harmonie entre la faction de César Atoute Badiate et celle de Ibrahima Compasse Diatta.
L’on a appris de sources sûres, qu’avaient pris part à cette réunion les membres du «Comité de réconciliation du Mfdc» et deux fortes délégations composées de commandants envoyés par les deux chefs de guerre en l’occurrence César Atoute Badiate et Ibrahima Compasse Diatta. «L’ordre du jour avait porté essentiellement sur comment parvenir à une réconciliation totale entre ces deux factions. Nous vous rappelons que plusieurs rencontres ont été tenues en amont sous l’égide de Mon kou Mon, une Ong bissau-guinéenne qui est parvenue tant bien que mal à réconcilier les deux chefs», ont indiqué nos interlocuteurs. Avant d’ajouter que : «Malheureusement, leur démarche a connu un blocage suite à des problèmes internes que traverse cette organisation. C’est dans cette dynamique de poursuivre ce travail déjà abattu que le Mfdc a mis sur pied le Comité dit de réconciliation du Mfdc dans le but de parachever ce travail de réunification afin que le mouvement dans son ensemble puisse se présenter à la table des négociations avec le gouvernement du Sénégal.»
C’est ainsi qu’un des axes forts de cette rencontre, ajoutent nos sources, était de réfléchir sur comment consolider cet acquis, mais également de voir comment arriver à une unité forte entre les deux commandements, pour arriver à des résultats communs.
«A l’issue des débats, il a été retenu comme principale résolution, de créer une commission composée de six éléments de chaque cantonnement qui va travailler étroitement avec le Comité de réconciliation, afin de parvenir à une unité totale des deux factions. Cette commission déjà établie sera chargée de mener à bout ce travail de réconciliation, puisque toutes les parties sont favorables aux retrouvailles», ont encore expliqué nos interlocuteurs, qui ont naturellement assisté à cette rencontre. Tout en précisant que les factions politiques de Abdou Elinkine Diatta et de Moussa Coly, absentes lors des rencontres des 14, 15 et 16 décembre dernier, ont été représentées en Guinée-Bissau.
Le Mouvement des forces démocratiques de Casamance réaffirme donc son «ouverture au dialogue et entend poursuivre ce travail de réunification auprès de ces différentes factions», afin de mieux se préparer à aller à la table des négociations avec l’Etat. Lesquelles négociations sont vivement attendues pour trouver une issue heureuse à cette guerre qui n’a que trop durer au grand dam des populations locales, qui ont tout perdu depuis 30 ans que des idées séparatistes ont été agitées par une portion congrue de Casamançais.
alyfall@lequotidien.sn
LEQUOTIDIEN
Par Le Mardi 7 Janvier 2014 à 20:52 | Lu 63 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES