Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

« Madiambal DIAGNE : le débat nauséabond » (Par Seybani Sougou)

Madiambal Diagne a décidé d’afficher publiquement sa proximité avec le régime de Macky SALL : c’est son choix et son droit le plus absolu. Néanmoins, sa tentative d’instaurer un débat puéril et nauséabond sur la nationalité du haut magistrat (Souleymane TELIKO) dont la probité, l’engagement et le dévouement au service de la justice et de son pays sont connus de tous constitue un précèdent dangereux et crée les germes d’une fragmentation de l’unité nationale.


Le Sénégal est une mosaïque ethnique et culturelle Au Sénégal, il n’y a ni sujet, ni privilège de lieu de naissance, de personne ou de famille. L’article premier de la Constitution assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction d’origine, de race, de sexe, de religion. Du reste, l’article 5 de la charte suprême est intransigeant avec « les actes de discrimination raciale, ethnique ou religieuse qui sont punis par la loi.. ».

Cette dérive du journaliste Madiambal Diagne, signe d’une fébrilité et d’une impasse intellectuelle est inacceptable, intolérable, insoutenable et doit être condamnée fermement par le Comité d’observation des règles d’éthique et de déontologie (CORED).

D’un journaliste comme Madiambal Diagne, on attend mieux : un débat d’idées, pas un débat de caniveau sur la nationalité du juge Souleymane TELIKO qui n’intéresse personne et dont l’appartenance à la communauté nationale ne fait l’ombre d’un doute.
Les démons de l’ivoirité sont vivaces et présents dans tous les mémoires : par conséquent, ne jouons pas avec le feu !

Débattons sérieusement et dignement.

« Il ne faut jamais que nos moyens de vivre compromette nos raisons de vivre » Hubert Beuve Méry, fondateur du journal le Monde.

Cordialement

Seybani SOUGOU
Par Le Jeudi 24 Septembre 2020 à 09:57 | Lu 18 fois



Nouveau commentaire :

CONTRIBUTION | Article recommandé