Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Magal de Darou Tanzil : Touba se rappelle Serigne Moustapha Abdou Aziz Bara

Le magal de Darou Tanzil prévu ce samedi 28 mai 2016 à Touba Darou Tanzil, commémore la venue au monde de Serigne Moustapha Abdou Aziz Bara Mbacké, fils de Sokhna Astou Bint Serigne Touba. Il était, à sa disparition en 1998, le khalife de Serigne Abdou Aziz Bara Mbacké. A quelques jours de l’évènement, le quartier se pare pour recevoir ses hôtes venus des différentes localités du pays et de l’étranger.


Magal de Darou Tanzil : Touba se rappelle Serigne Moustapha Abdou Aziz Bara

Darou Tanzil, un quartier attribué à Serigne Moustapha, par Serigne Saliou
On comprend donc aisément la grande affection que les talibés vouaient au saint-homme car outre le fait qu’il était un véritable «bété-bété», «Serigne Moustapha était fortement impliqué dans tout ce qui contribuait peu ou prou au rayonnement du mouridisme», témoignent ses proches.
Très introduit dans certaines capitales occidentales, il comptait de nombreux talibés au sein de la diaspora. De Serigne Abdou Ahad à Serigne Saliou, tous les khalifes généraux prenaient en compte ses avis et suggestions. Le quartier de Darou Tanzil lui a du reste été attribué par Serigne Saliou en raison de l’excellence de leurs relations. Un legs aujourd’hui préservé par son héritier qui l’a modernisé.
Serigne Abdou Aziz Mbacké, un universitaire et bâtisseur
A sa disparition, son khalifat devait être assuré par Serigne Abdou Aziz Mbacké. Brillant économiste diplômé de l’université «Lumière Lyon 2». Sous son magistère, le quartier de Darou Tanzil connait une croissance exponentielle avec l’érection d’une splendide mosquée, d’une case de santé, de l’extension du réseau électrique et de l’adduction d’eau, de la constitution de GIE, de la création d’écoles coraniques etc…
Serigne Abdou Aziz ne s’est pas arrêté en si bon chemin : il a complètement modernisé les exploitations agricoles héritées de son père. Sous sa férule, les daaras de Mbame Djigane, de Touba Niani, de Ross-Bétio, de Dioumada ont été réorganisés. De nouvelles spéculations y ont été introduites.
Diversifiant ses activités, Serigne Aziz a investi dans beaucoup d’autres domaines. Ses talibés ont ainsi pu s’initier à beaucoup de secteurs de l'économie.
Darou Tanzil , «les Almadies de Touba»
A Darou Tanzil, ce quartier que certains esprits taquins ont surnommé «les Almadies de Touba», l’èvènement se prépare en grande pompe. Au menu, des causeries religieuses sur l’œuvre et le parcours de Serigne Moustapha, des séances de lectures du coran et des panégyriques de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme.
Par Le Mardi 24 Mai 2016 à 21:57 | Lu 301 fois



Nouveau commentaire :

RELIGION