Page

Magal de touba : 256 milliards de FCFA générés en 2016

Le Grand Magal de Touba, édition 2017, ce sera le 08 novembre prochain. En prélude à cette grande manifestation religieuse, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Nguouille Ndiaye a présidé une réunion nationale consacrée aux préparatifs de l’événement hier, lundi 16 octobre, à son ministère.


Occasion pour le Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba (COGMT) de décliner les préalables pour un bon Magal et d’obtenir les garanties de l’Etat pour la réussite de l’événement. Selon les organisateurs, l’Edition précédente a générée plus 256 milliards de F Cfa.

256 milliards de F Cfa, c’est le montant généré lors du Grand Magal de Touba 2016. Serigne Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaïndé Fatma, président de la Commission communication et culture du Grand Magal de Touba en a fait la révélation hier au cours de la réunion de préparation de l’édition 2017. Selon lui, des études scientifiques ont montré que la Tva (Taxe sur la valeur ajoutée) tirée des activités liées à cet événement s’élève, à elle-seule, à quelques 45 milliards F Cfa.

Serigne Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaïndé Fatma a profité de cette rencontre présidée par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Nguouille Ndiaye, pour demander un recensement fiable des fidèles le temps du Magal. Il trouve que l’effectif des fidèles à Touba, de même que la taille de la population actuelle de la capitale du mouridisme, sont en deçà du nombre évalué. A son avis, durant le Magal de Touba, ce sont plus de 5 millions de fidèles qui se donnent rendez-vous dans la cité religieuse.

Auparavant, le Comité d’Organisation du Grand Magal Touba (COGMT) qui est prévu le 08 novembre prochain a listé, en présence du porte-parole du Khalife général des Mourides, Sergine Bassirou Abdou Khadre Mbacké, ses doléances pour la réussite de cet évènement.

Pour le COGMT, le bon déroulement du Grand Magal passe par le renforcement de la sécurité, de la santé et l’hygiène, du transport, entre autres domaines. Dans le domaine de la sécurité, le comité d’organisation sollicite auprès du ministre de l’Intérieur «des effectifs suffisants pour assurer la sécurité des pèlerins avant, durant et après l’événement, la mise en place d’un service d’ordre et de sécurité au niveau de la Résidence du Khalife général des Mourides, l’interdiction de l’accès et la circulation des transport en commun (bus, charrettes) aux alentours de la Grande Mosquée et la surveillance pour prévenir les risques d’accident liés au déferlement de pèlerins sur l’esplanade de la Grande Mosquée».

Concernant l’hygiène et la santé, le COGMT demande la mise en place de 165 postes médicaux, un appui en médicaments d’une valeur de 62 millions de F CFA et d’une caisse d’avance de 165 millions de F CFA mais également le déploiement d’un hélicoptère médicalisé (EMMIR), de 55 ambulances et de 2240 agents (de santé, du SNEIPS, de l’UADB et de la Croix rouge), dont 83 médecins spécialistes et un gynécologue pour le centre de santé de Mbacké. Le comité d’organisation invite également les Forces de sécurité, en plus du service d’hygiène, à participer au contrôle des denrées alimentaires, encadrer les investissements humains et lutter contre les souillures pour les grandes cuisines et faire la promotion des bonnes pratiques en matière d’hygiène.

Pour ce qui est des transports, le Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba, veut le démarrage des travaux d’entretien du réseau routier menant à Touba (RN2, RN3, route Mekhe-Pekesse-Thilmakha soit réalisés) de même que les travaux de bitumage à l’intérieur de la ville de Touba

A l’issus de cette réunion, le ministre de l’Intérieur, Aly Nguouille Ndiaye, s’est ainsi engagé à faire le nécessaire pour répondre aux requêtes du Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba. Aussi a-t-il promis de faire de son mieux pour que ce plus grand rendez-vous de la communauté mourides qui réunit des millions de musulmans Sénégalais, de la diaspora et de la sous- région, sans distinction de confréries, à Touba se déroule dans de meilleures conditions.

Oumou ANNE (Stagiaire) et ID
Sudonline.sn
Par Le Mardi 17 Octobre 2017 à 15:50 | Lu 74 fois


RELIGION