Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mamadou Sy Mbengue, maire de Tivaouane : "En 5 ans, Macky a injecté 22 milliards..."

Le ministre des Collectivités locales, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Yaya Abdoul Kane, en visite de chantiers, samedi dernier à Tivaouane, s’est dit très satisfaits de l’état d’avancement des travaux de construction du pôle informatique des services associés (Pisa) ainsi que du centre intégré de valorisation des déchets de Tivaouane. Occasion pour Mamadou Sy Mbengue, maire de Tivaouane, de relever que de 2012 à nos jours, le régime actuel a injecté 22 milliards de francs CFA dans des projets de modernisation de la cité religieuse.



«De 2012 à nos jours, le président Macky Sall a injecté 22 milliards de francs CFA dans des projets de modernisation de Tivaouane. Et ce n’est que la phase pilote. Puisque le Programme de modernisation de Tivaouane est estimé à 114 milliards. Et, à un certain moment, le président à dit non, il n’est pas question qu’on arrête un chiffre pour l’émergence de Tivaouane. Tout ce qui sera nécessaire pour cette ville religieuse y sera mis pour qu’à la fin de ces 12 ans au pouvoir, on puisse se rendre compte que cette transformation est une révolution», a-t-il magnifié, samedi dernier, Mamadou Sy Mbengue, maire de Tivaouane, en présence du ministre des Collectivités locales, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Yaya Abdoul Kane, qui effectuait une visite sur les chantiers en cours de réalisation et relevant de son département notamment le Pôle informatique et services annexes (Pisa).

Il ajoute: «nous sommes très satisfaits de l’état d’avancement des travaux de construction du Pôle informatique et services associés (Pisa) de Tivaouane qui est un projet extrêmement important, un projet phare du Plan Sénégal Emergent (Pse). Parce que, comme vous le savez, à travers le Pse, l’Etat du Sénégal veut faire de l’économie numérique un levier de croissance et de développement. Et, à travers la stratégie Sénégal numérique 2025, l’objectif, c’est le numérique partout et pour tous les usages».

LE PISA BAPTISE «SERIGNE ABDOU AZIZ AL AMINE»

Seynabou Guaye Touré, présidente Conseil département de Tivaouane, de renchérir: «le département de Tivaouane revêt une importance capitale au niveau économique et agricole, il dispose de beaucoup de potentiels: artisanat, pêche. Nous voulons des moyens pour pouvoir acheminer nos produits locaux dans d’autres localités. Tivaouane a des problèmes au niveau de la santé, des services de transfert d’argent, de l’hébergement, malgré les 70 suites réalisées par le président Macky Sall. Le département ne dispose pas d’assez de moyens. Ce centre va porter le nom de Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, on va entériner cela la semaine prochaine durant notre session», a-t-elle plaidé.

PISA : UN PROJET PILOTE QUI SERA ETENDU SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE NATIONAL

A en croire Abdoul Yaya Kane, «l’inclusion numérique est aujourd’hui une priorité pour le gouvernement du Sénégal. Et, ce projet (Pisa, ndlr) permettra à terme le développement des services tels que l’éducation, la télé-éducation, la télé-médicine, le commerce électronique, entre autres. Donc, c’est un projet extrêmement important parce que la transformation structurelle de notre économie passera nécessairement par le développement et usage des nouvelles technologies de l’information, de la communication… Nous sommes satisfait de l’état d’avancement des travaux» a précisé le ministre.

17 MILLIARDS POUR TOUBA, KAOLACK ET TIVAOUANE

La construction du Centre intégré de valorisation des déchets de Tivaouane aussi est un projet pilote qui concerne trois villes. «La construction de ce centre entre dans le cadre de la revalorisation des déchets. Ce programme dont la phase pilote concerne trois villes du Sénégal, telles que Kaolack, Touba et Tivaouane, est estimé à 17 milliards de francs CFA. L’Etat réalise les infrastructures, mais pour la pérennisation, il faut que la collectivité se l’approprie», a-t-il laissé entendre, au terme de la visite.
Sudonline.sn
Par Le Mardi 28 Novembre 2017 à 19:55 | Lu 69 fois


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région