Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mame Mactar Gueye est un homme, juste un être humain (Par Alassane Kitane)

ThiesVision.com - Je pense que Mame Mactar Gueye est, comme tout humain, susceptible de commettre des erreurs et même des fautes. Mais je refuse de croire qu'il est de mauvaise foi et qu'il a voulu jeter l'opprobre sur nos frères chrétiens. Il a commis une erreur que nous commettons souvent sans nous en rendre compte : projeter notre colère contre l'occident et ses mœurs sur la religion chrétienne. L'histoire nous joue parfois des tours ; et le principe psychologique de l'association est encore pire.


Le fait que la colonisation et l’esclavage pratiqués par l'occident aient été plus récents et peut-être plus massifs que ceux perpétués par les Arabes incline parfois à croire que nous sommes plus proches de ces derniers (alors même qu’arabité et Islam sont très différents). L'expansion de l'Islam chez et le fait que, comme les Arabes, nous soyons encore victimes de la suprématie insolente des Blancs nous inclinent à croire que l'Islam est une religion autochtone ; d'où l'absurdité à considérer que les occidentaux nous acculturent en posant des actes contraires à l'Islam alors que l'acculturation, c'est d'abord l'abandon ou la perte de nos croyances autochtones. Je précise que la question n'est pas ici de savoir si cette acculturation est positive ou négative : nous parlons plutôt de perception !

Ce serait curieux et incohérent de la part de Mame Mactar Gueye de vouloir piétiner la religion d'autrui ; je pense honnêtement que sa langue a fourché d'autant plus qu'il a eu l'humilité de s'excuser. L'on me dira qu'en général c'est l'impensé des hommes qui est leur pensée la plus sincère, la plus authentique. Mais si nous nous mettons à fouiller dans les profondeurs de notre inconscient, le socle de la vie en commun se briserait sur le champ.

Quant à ceux qui n’ont rien à voir avec la religion chrétienne et qui veulent profiter de cette erreur de communication pour se payer la tête de Mame Mactar Gueye, il leur suffira de méditer ce passage pour comprendre que nos compatriotes chrétiens savent se faire respecter mais ils ne sont nullement vindicatifs : « Et s’il a péché contre toi sept fois dans un jour et que sept fois il revienne à toi, disant : Je me repens, -tu lui pardonneras. » Luc XVII, 3, 4

Alassane K KITANE
Par Le Mardi 4 Août 2020 à 12:08 | Lu 12 fois


CONTRIBUTION | Article recommandé