Page

Meurtre à Médinatoul Salam : Les familles de Bara Sow et Babacar Diagne réclament justice


Cinq après le double meurtre de Médinatoul Salam à Mbour, les familles de Bara Sow et Ababacar Diagne réclament toujours justice. Elles appellent les organisations de défense des droits de l’homme à sortir de l’oubli ces crimes qui avaient valu une incarcération à Cheikh Béthio Thioune, avant qu’il ne parvienne à obtenir une liberté provisoire.

Ndèye Khady Fall, mère de feu Ababacar Diagne explique le calvaire dans lequel elle a vécu 5 ans durant. « Depuis la mort de mon fils, je vis avec sa femme et ses 4 enfants. Le dernier est né trois mois après la mort de son père ». La dame est d’autant plus peiné que son « fils a été sauvagement tué et enterré dans une fosse commune ».

Ousmane Sow, frère de l’autre victime, se dit révolté par la justice. Pour lui, « Cheikh Béthio Thioune n’a jamais dit qu’il n’ a pas tué Bara Sow et Ababacar diagne. Il a toujours dit qu’il était malade et ne pouvait rester en prison. Aujourd’hui, on craint que sa liberté provisoire ne soit définitive. Pour nous, il doit retourner en prison en attendant que justice se fasse. Il doit payer pour ces actes odieux. Mon jeune frère a laissé une veuve et 4 enfants. Ils vivent tous avec moi ». La famille de Bara Sow qui dénonce « la liberté provisoire prolongée accordée au marabout », rappelle au président Macky Sall que son régime se disait pourtant « résolument déterminé à combattre l’impunité ».

Source : Le Témoin/Seneweb
Par Le Lundi 24 Avril 2017 à 08:34 | Lu 134 fois


ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE