Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Michel Onfray : il ferme son compte Twitter et abandonne son livre sur l'Islam

Au cœur de la polémique depuis les attentats du 13 novembre, le philosophe a décidé de fermer son compte Twitter et de renoncer à la publication de son prochain livre intitulé "Penser l'islam".



Michel Onfray : il ferme son compte Twitter et abandonne son livre sur l'Islam
© BestImage, COADIC GUIREC Michel Onfray : il ferme son compte Twitter et abandonne son livre sur l'Islam
Ce samedi 28 novembre, Michel Onfray donne sa dernière interview à l'émission "Salut les Terriens" sur Canal+ avant de s'éloigner de la vie médiatique. Le philosophe annonce au Point qu'il suspend son compte Twitter. "J'en ai assez que mes tweets soient plus importants que mes livres. J'ai pris la décision de fermer mon compte Twitter. Je veux retourner dans mon bureau. Commenter les commentaires, ça ne m'intéresse pas."

"Michel Onfray, convaincu qu'aucun débat serein n'est plus possible en France au sujet de l'islam dans le contexte actuel, renonce à publier "Penser l'islam", comme prévu au mois de janvier 2016", précise son éditeur Grasset. Le recueil en question était annoncé comme un entretien entre le philosophe et la journaliste algérienne Asma Kouar, il sera par ailleurs publié à l'étranger.

Michel Onfray annonce également au Point ce vendredi qu'il souhaite se retirer de la vie médiatique pour, dit-il, ne pas entretenir "l'hystérie" suscitée par ses prises de position. Au lendemain des attentats, il avait créé la polémique en tweetant : "Droite et gauche, qui ont internationalement semé la guerre contre l'islam politique, récoltent nationalement la guerre de l'islam". Dans une des vidéos de revendication des massacres de Paris et Saint-Denis, Daech avait alors repris différents extraits d'interviews de Michel Onfray où il appelle notamment à "cesser de bombarder les populations musulmanes sur la totalité de la planète." Interrogé sur cette récupération, il avait répondu : "Je ne défends pas l'État islamique. On est toujours instrumentalisé par tout le monde".
Francetv.info
Par Le Dimanche 29 Novembre 2015 à 10:40 | Lu 125 fois



Nouveau commentaire :

RELIGION