Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Motos Jakarta à Thiès:Le bilan macabre salourdit

Drame à Thiès : Trois morts impliquant des motos Jakarta


Les mototaxis jakarta tuent. Si ce ne sont pas les clients, ce sont les conducteurs eux-mêmes qui trouvent la mort sur les routes de la cité du Rail, où trois accidents meurtriers impliquant des mototaxis, ont coûté la vie à trois personnes. Le premier, le jeune Modou Mar, conducteur de moto Jakarta, a rencontré la mort dans la nuit de mercredi à jeudi. Il a été retrouvé sans vie, baignant dans une mare de sang au quartier 10e Riaom à Thiès. L’agresseur, un client qu’il aurait convié sur sa moto, lui a sectionné la carotide avant de disparaître à bord de la moto.
Peintre de profession, le défunt, domicilié au quartier Darou Salam, conduisait la moto Jakarta à ses heures perdues. Le corps a été acheminé sur Dakar pour les besoins d’une autopsie, rapporte le journal lobservateur. Le confrère note également dans ses pages la mort de Al Quali Mandiakhaté, enseignant à Bambey, domicilié au quartier Carrière. Il a été tué par un conducteur de moto Jakarta du nom de Amadou Top.
L’enseignant qui traversait la chaussée à quelques mètres du musée de Thiès, a été violemment percuté. Il décédera au cours de son évacuation à l’hôpital Amadou Sakhir Ndiéguène, informe la source. Dans la cité du rail toujours, c’est un mécanicien du nom de El Hadji Diouf qui a trouvé la mort alors qu’il circulait sur la route des Parcelles assainies. Suite à une collision avec une autre moto, il meurt, la tête écrasé par un camion.

Auteur: SenewebNews - SenewebNews-RP
Par Le Vendredi 23 Juin 2017 à 21:18 | Lu 159 fois


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région