Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nous avons lu le livre de Valerie Trierweiler (Paris Match)

Notre journaliste Catherine Schwaab a lu en avant-première «Merci pour ce moment» (aux éditions Les Arènes), le livre choc de Valérie Trierweiler sur l’histoire de sa passion avec le président de la République François Hollande.


Nous avons lu le livre de Valerie Trierweiler (Paris Match)
Le doute n’aura pas plané longtemps. Ecrira ? Ecrira pas ? Valérie Trierweiler s’est mise au travail il y a environ trois mois. Rédigé dans le plus grand secret, cet ouvrage de 320 pages est à la fois un cri d’amour et une lente descente aux enfers. La journaliste et l’ex-première dame se conjuguent pour narrer, révéler, analyser. Une plongée dans l’intimité d’un couple. Deux personnages et rien d’autre : Valérie et François. Elle donne sa version de l’histoire, depuis l’éblouissement jusqu’à la cruauté de la rupture.

Comment fait-on quand l’homme de sa vie entre dans le dur d’une campagne présidentielle ? Et quand – par malheur – il est élu ?

Carla l’a parfois évoqué en termes sibyllins. Valérie, elle, appelle un chat un chat. C’est la première fois qu’une première dame raconte vraiment. Neuf ans d’une relation minée par la jalousie et le pouvoir. La journaliste politique croyait tout connaître des arcanes de ce milieu impitoyable. Celle qu’on a présentée comme une femme contrôlée et peu portée sur les confidences, eh bien cette femme se révèle au grand jour. Une amoureuse passionnée, possessive, folle de cet homme qu’elle admire, qui la fait rire et la déstabilise délicieusement. Une histoire d’amour… et de désespoir.

Dans ce livre, « comme une bouteille à la mer », elle livre et se livre comme on n’a jamais vu se livrer un personnage au cœur du pouvoir.

«Merci pour ce moment» de Valérie Trierweiler
aux éditions «Les Arènes», sortie jeudi 4 septembre
320 pages

Catherine Schwaab nous raconte ce qu'elle retient de cette ouvrage acerbe à l'égard du Président, écrit "avec la cruauté d'une femme blessée et souffrante" selon elle.
Paris Match
Par Le Mercredi 3 Septembre 2014 à 13:22 | Lu 67 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES