Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle offre illimix d’Orange : L’Artp demande la suspension

Suite à une saisine des associations consuméristes, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a demandé à Orange-Sonatel, de surseoir aux nouvelles offres mises sur le marché, le 22 juillet 2020.


Une victoire pour les associations de consommateurs qui dénonçaient les offres tarifaires d’Orange-Sonatel entrées en vigueur le 22 juillet dernier. L’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), a tranché hier en faveur des consommateurs dans le combat qui les oppose à l’opérateur de téléphonie mobile Orange-Sonatel.
«L’Artp, en sa qualité d’organe régulateur, investie d’une mission de service public avec ses déclinaisons naturelles en termes de protection de l’intérêt général et, tenant compte du contexte de crise et de pandémie de Covid-19, a demandé à Orange-Sonatel, de surseoir aux nouvelles offres mises sur le marché, le 22 juillet 2020», lit-on dans le communiqué du régulateur.
Pour rappel, les nouvelles offres de l’opérateur Orange-Sonatel ont suscité une forte opposition des consommateurs qui ont saisi l’Artp à travers des plaintes portant, entre autres, sur les aspects tarifaires. Les ajustements d’Orange constatés sur ses offres «illimix» ont aussi fait l’objet d’attaques dans les réseaux sociaux où les internautes dénonçaient vivement les hausses tarifaires et appelant un boycott du réseau Orange. Des journées de boycott du réseau Orange ont même été instaurées.
Dans le cadre du traitement desdites plaintes et, par respect pour le principe du contradictoire, l’opérateur Orange-Sonatel et les associations de consommateurs ont été successivement reçus.
De son côté, Sonatel Orange a rappelé que «toutes ses initiatives commerciales, notamment le lancement de nouvelles offres ou leurs évolutions, sont concertées avec l’Artp dans le respect des textes en vigueur».
Aussi souligne l’opérateur dans un communiqué, «à travers cette nouvelle gamme de forfaits mobiles, les tarifs ont baissé pour 91% des clients concernés, notamment ceux ayant les pouvoirs d’achat les plus faibles».
En effet, explique la société, à travers l’amélioration des offres ‘’jour’’ et l’introduction d’offres ‘’semaine’’ avec un débours plus accessible, elle répond «aux besoins accrus de communication des clients en cette période de pandémie du Covid-19».
Conformément à sa politique de communication de proximité, Sonatel dit avoir «mené des séances d’échanges et d’informations avec les autorités ainsi que plusieurs parties prenantes (Associations de consommateurs, Honorables députés de l’Assemblée nationale, acteurs de l’écosystème numérique et de la Société civile) pour une meilleure compréhension de ces nouveaux forfaits, notamment l’allègement qu’ils constituent pour le pouvoir d’achat des plus vulnérables».
Sonatel Orange promet ainsi de «poursuivre ses échanges avec l’Artp et toutes ses autres parties prenantes, et s’engage à continuer à offrir à ses clients une accessibilité toujours meilleure aux dernières technologies de communication, une qualité de service aux normes internationales et des prix adaptés favorisant l’inclusion numérique et sociale de tous».
L’Artp demande tout de même, à toutes les parties prenantes, de prendre acte de cette décision.

PAR KHADY SONKO - KSONKO@LEQUOTIDIEN.SN
Par Le Samedi 8 Août 2020 à 12:51 | Lu 82 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES