Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture 10e session Comiac : Macky Sall plaide pour une communauté musulmane forte face à l’islamophobie

Macky Sall, Président du Comité permanent de l’information et des affaires culturelles (Comiac), a plaidé en faveur d’une communauté musulmane forte pour faire face à l’islamophobie et à l’extrémisme religieuse.


Ouverture 10e session Comiac : Macky Sall plaide pour une communauté musulmane forte face à l’islamophobie

Dans son allocution faite, ce mardi, à l’ouverture de la 10e Session de cette rencontre annuelle de la Oumma, il a appelé la communauté musulmane à redoubler de vigilance et de dynamisme pour barrer la route à cette montée de violence au nom de l’islam. Face aux participants venus de pays membres de la communauté musulmane, le président Macky Sall a vivement dénoncé l’islamophobie qui est en train de prendre de l’ampleur dans le monde.

Il a aussi déploré certains actes terroristes ou violences faites au nom de l’islam qu’il qualifie d’«actes insensés qu’aucune cause ne pourrait justifier». Il y voit même la volonté d’une minorité religieuse de prendre en otage la religion musulmane. «Notre communauté religieuse doit redoubler de vigilance et de dynamisme. (…). Œuvrer pour la paix, c’est d’abord former les jeunes pour les soustraire à l’endoctrinement, c’est aussi d’offrir aux jeunes, la chance de se sentir eux-mêmes utiles à la population et leur permettre de comprendre, d’accepter et de respecter la diversité culturelle». A ce titre, il a invité ledit comité à réfléchir «sur la mise en place d’un réseau pour les jeunes».

«Nos médias doivent revisiter et faire redécouvrir aux jeunes et moins jeunes l’histoire des cultures et des civilisations musulmanes. Nous devons revisiter nos sites historiques. Nous devons revisiter l’œuvre des grandes personnalités qui toujours et de tout temps, ont contribué au rayonnement de notre Oumma», a prôné le président Macky Sall qui a invité l’Agence islamique internationale d’information (Iina) à jouer pleinement son rôle. Ce qui, entre autres, permettra de faire revivre notre histoire », a souligné Macky Sall.

Et de rappeler que « L’Iina doit aussi faire son travail. Cela fera revivre notre histoire. Témoigner, nous-mêmes, de notre propre valeur et civilisation ne procède même pas à de l’autoglorification. Mais au contraire, cela permet de maintenir le flambeau multiséculaire qu’avait porté une petite communauté à la Mecque. Et si cette petite communauté mecquoise n’avait pas fait cela, nous ne serions pas aujourd’hui ici pour représenter près d’un milliard de musulmans dans le monde».

SENeweb
Par Le Mardi 28 Avril 2015 à 16:59 | Lu 62 fois



Nouveau commentaire :

RELIGION