Page

Parc Niokolo-Koba - Exploitation illégale de l'or : Des condamnations et des acquittements

Le tribunal de grande instance de Kédougou a vidé, hier, l’affaire de l’exploitation minière illicite au parc de Niokolo-Koba. Ainsi, dans sa décision, le juge a condamné à 2 ans ferme le colonel des eaux et forêts Amar Fall. Quatre autres prévenus ont écopé de la même peine. Il s’agit des nommés Sultan Diop, Kusi Kwabena, Kun Deng et Wan Hu.


Parc Niokolo-Koba - Exploitation illégale de l'or : Des condamnations et des acquittements
Le capitaine Mamadou Marone a pris 6 mois ferme. Quant au directeur des Mines et de la Géologie de Kédougou, il a écopé d’un an ferme. Le reste des prévenus, notamment des Chinois, sont condamnés à des peines allant de 2 à 6 mois. Outre la sanction pénale, les prévenus doivent payer une amende de 50 millions. Ce, en attendant que l’expertise détermine le montant des dommages et intérêts.

En revanche, le maire de Ninéfécha, Dondo Keïta, celui de Tomboronkoto, le responsable des eaux, Oumar Kane, et Boubacar Tamba de la société civile ont été renvoyés des fins de la poursuite.

Les prévenus ont été arrêtés début juin par la brigade de gendarmerie de Kédougou qui avait été informée de ce que des personnes malintentionnées agissaient à l’intérieur du parc zoologique, à la recherche du métal jaune. Une chose qui est formellement interdite par la législation qui protège la nature. De fil en aiguille, les investigations aidant, les pandores ont eu une piste. A la surprise générale, elle les a menés à un endroit insoupçonné du parc. Sur place, des personnes ont été surprises en train de creuser de l’or en cachette. Elles ont été interpellées sur le champ, avant d’être conduites dans leurs locaux.
Enqueteplus.com
Par Le Dimanche 7 Juillet 2019 à 11:09 | Lu 39 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE