Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Paris va accompagner Dakar dans sa politique d’électrification rurale (Secrétaire d’Etat)

La France est disposée à accompagner le Sénégal dans sa politique d’électrification rurale, a annoncé samedi à Baghangha (Bignona, Sud), la secrétaire d’Etat française chargée du Développement et de la Francophonie, Annick Girardin.


''Il faut aussi aider le projet d’électrification globale du Sénégal. Bien sûr, ce sont les villages éloignés qui seront servis un peu plus tard. Ce type de projet pilote est intéressant à reproduire. C’est le type de projet que la France soutient’’ a-t-elle dit.

La Secrétaire d’Etat française chargée du Développement et de la Francophonie s’exprimait en marge de la visite du projet d’électrification rurale à Baghangha.

D’un coût global de 45.000 euros, le projet est réalisé avec le concours de la coopération française, de l’entreprise Schneider, de l’ONG Enda-tiers monde et la contribution des populations locales.

La secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, est au Sénégal jusqu’à samedi en prévision du XVe Sommet de la Francophonie’’ qui se tiendra à Dakar les 29 et 30 novembre 2014.

Elle a signé vendredi, avec le ministre de l'Economie, des conventions de financement relatives à l’interconnexion électrique Sénégal/Mauritanie (40 millions d’euros), à la sécurisation en eau potable de la ville de Dakar (10 millions d’euros), et au projet d’appui à la décentralisation et aux finances publiques (600 000 euros).

A Baghangha, Annick Girardin s’est félicitée de l’amélioration du cadre de vie des villageois avec l’électrification de la maternité, de l’école primaire et des foyers.

‘’C’est la démonstration qu’avec des crédits de l’Etat de français et des crédits de l’entreprise, on peut faire véritablement des projets qui tiennent compte de la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises qui réinvestissent sur les territoires'', a déclaré Mme Girardin.

Elle a annoncé que la France est décidée à accompagner des projets pilotes qui concourent à l’amélioration du mieux-être des populations. ‘’Il y a sans doute un avenir qui commence ici’’ a lancé la secrétaire d’Etat française.

Le maire de la commune de Niamone, Léopold Yancoba Coly, a salué le partenariat signé entre la collectivité locale et ses partenaires qui ont permis l’installation d’un système de panneaux solaires pour éclairer le village de Baghangha (1500 habitants).

Trois centrales solaires installées dans le village ont permis d’éclairer gratuitement les infrastructures communautaires telles que la case de santé, l’école primaire, les mosquées, la chapelle et le foyer des jeunes.

Les populations contribuent à hauteur de 2000 par bimestre, a expliqué l’élu qui a annoncé que l’ambition de la Commune est d’étendre ce projet –pilote dans les autres villages pour permettre aux populations de disposer de l’éclairage solaire.

Le représentant de l’entreprise Schneider Electric à Dakar, Oumar Thiam, a indiqué que l’objectif du projet qui entre dans le cadre du programme Bipop est de favoriser l’accès à l’énergie des populations les plus défavorisées.

ASB/OID
APS
Par Le Samedi 13 Septembre 2014 à 17:31 | Lu 35 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES