Page

Quand Metsu racontait son combat

En juillet dernier, notre journaliste Hervé Penot avait recueilli un témoignage poignant de Bruno Metsu, qui se battait alors contre la maladie. Décédé dans la nuit de lundi à mardi, l’ancien entraîneur du Sénégal y racontait son combat de tous les instants. Qu’il a finalement perdu…


Quand Metsu racontait son combat
L’annonce de sa maladie :

«En octobre 2012, à Dubaï, où j’entraînais Al-Wasl, je me suis senti vraiment mal en me levant du banc après un match. Je vais faire des analyses de sang et le gars m’annonce, sans y mettre les formes : « Vous êtes en phase terminale de cancer. Vous avez des cancers du colon, du foie et du poumon. » On m’a donné trois mois…Là, c’est un choc énorme.»
Sa détermination :

«Je joue le match de ma vie. Je suis à la mi-temps et je veux le gagner avant la prolongation. Même si le choc a été terrible, j’ai toujours positivé. Je ne lâche pas l’affaire.»
Sa douleur :

«En février, on ne s’est pas rendu compte que j’avais une pneumonie et j’ai fait de la chimio dessus. Je suis resté dix jours entre la vie et la mort. C’est l’épreuve la plus difficile que j’ai connue.»
Son optimisme :

«Je ne dis pas que c’est une chance, ce qui m’arrive, mais cette épreuve, si je la passe avec succès, va me rendre plus fort.»
Ses projets :

«J’ai plein de projets. Je suis sur un projet d’hôtel au Sénégal, à Saly, ça me prend la tête tous les jours pour les plans, les travaux…J’ai des objectifs.»
L’Equipe, via Sportiso
Par Le Mardi 15 Octobre 2013 à 15:24 | Lu 312 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE