Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Réactions aux inondations – MACKY SE JETTE A L’EAU : 10 milliards injectés dans le plan d’urgence

La mise en place d’un budget d’urgence de 10 milliards F Cfa, la présentation prochainement de la situation du Plan décennal de lutte contre les inondations qui a démarré en 2012 : Ce sont les deux principales annonces faites par le président de la République hier. Macky Sall, qui a salué l’efficacité des ouvrages réalisés grâce à ce programme, a soutenu que les inondations sont la conséquence des changements climatiques.


Les Sénégalais ont connu un week-end cauchemardesque. Dans le but de venir en aide aux populations sinistrées à cause des inondations constatées un peu partout dans le pays, le chef de l’Etat a annoncé la mise en place d’un budget d’urgence de 10 milliards. Dans sa déclaration diffusée sur la Rts 1 hier, Macky Sall a fait savoir que «les 3 milliards serviront d’appui direct aux populations sinistrées sur la base des rapports des gouverneurs, préfets et sous-préfets». Selon M. Sall, cette aide consistera à l’achat «de produits phytosanitaires, de matelas et aussi des vivres pour les familles qui ont perdu jusqu’à leur ration mensuelle». S’agissant des 7 autres milliards, il renseigne qu’ils «serviront à accompagner les services des sapeurs-pompiers, de l’Onas et à l’achat de matériels supplémentaires pour l’évacuation des eaux de pluie». Lors de son allocution, le président de la République a souligné que «le gouvernement va prochainement présenter la situation du plan décennal de lutte contre les inondations». D’après lui, il s’agira surtout «d’un nouveau schéma pour que des financements complémentaires soient trouvés afin de boucler ce plan décennal». A en croire M. Sall, «à cette occasion toutes les informations seront mises à la disposition des populations».
Profitant de cette occasion, le chef de l’Etat a vanté l’efficacité du Plan décennal de lutte contre les inondations lancé depuis 2012. D’après Macky Sall, «il serait important que ce programme soit poursuivi». A ce propos, il déclare : «Parce que nous avons noté que partout où l’investissement a été fait avec des ouvrages structurants, quelles que soient les quantités d’eau qui sont tombées, cette eau a pu être évacuée par la suite». Et le Président Sall d’ajouter : «Même si la pluie a été très forte et qu’elle représentait presque 3 mois de pluviométrie, partout où ces ouvrages ont été réalisés il y a eu un fonctionnement régulier.» Macky Sall a reconnu toutefois qu’il y a encore «des points difficiles qu’il faut traiter en urgence». Selon lui, il s’agit du «marigot de Mbao qui connaît de graves situations, Keur Massar, de l’Unité 1 à l’Unité 20, mais aussi du côté de Aladji Pathé». Soutenant qu’il est urgent de trouver une solution, il déclare que «les services de l’Etat sont déjà à pied d’œuvre». D’ailleurs, M. Sall informe que «de nouvelles ressources vont être mobilisées pour que ce travail soit fait». Selon le président de la République, il en sera de même «dans les régions où de la pluie a été également enregistrée et des dégâts importants». «Le dispositif est mis en place. Les 14 gouverneurs, les préfets, les sous-préfets, les sapeurs-pompiers, l’Armée au besoin seront mobilisés pour venir à bout de ces eaux stagnantes ou ruisselantes qui ont fait beaucoup de dégâts», a-t-il insisté.
Considérant que les inondations notées dans le pays sont dues aux changements climatiques, Macky Sall invite à y faire face par l’adaptation et le changement de comportement. Selon lui, il faut arrêter «l’installation ou la construction sur les voies d’eau». Et M. Sall d’insister : «Il faut que nous respections les tracées des cours d’eau et il nous faut aussi atténuer les impacts. Ce sont les réponses que nous devons apporter pour faire face aux changements climatiques.» Il faut noter qu’à l’entame de son propos, le chef de l’Etat a déclaré que «nous devons rendre grâce à Dieu qui nous a honorés d’un hivernage pluvieux malgré ces désagréments». Selon lui, cet hivernage «permettra d’avoir au plan agricole et économique des récoltes exceptionnelles».

SOURCEPAR DIEYNABA KANE - DKANE@LEQUOTIDIEN.SN
Par Le Mercredi 9 Septembre 2020 à 11:31 | Lu 29 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES