Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Recensement général des entreprises (Rge) : L'Etat casque 2,5 milliards de FCfa et mobilise plus de 30 000 enquêteurs

L'opération d'un coût de 2,5 milliards de FCfa s'inscrit dans le cadre de la rénovation des parcs nationaux que compte le pays, décidée par l'Etat du Sénégal qui procède à un recensement général des entreprises (Rge), dans le but d'améliorer le système d'informations existant sur les statistiques d'entreprises. Le rapport final est attendu pour mai 2016.



Dans sa livraison du jour, le quotidien Le Témoin revient sur la rencontre tenue hier avec les autorités de l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), laquelle ambitionne de fournir des informations économiques de qualité reflétant les structures actuelles de l'économie nationale et les agrégats économiques.
En effet, selon le directeur de cabinet du ministre de l'Economie, des Finances et du Plan, le Sénégal a très tôt pris conscience de l'importance de mettre en place un système d'informations sur les entreprises à travers un centre unique de collecte d'information (Cuci), qui compose, depuis le système d'informations sur les entreprises avec le répertoire national des entreprises et associations.
Il est indispensable, précise Mamadou Sarr, de disposer de statistiques de qualité dans la conduite des politiques publiques notamment le Pse et l'Acte 3 de la décentralisation.
Toutefois, tient-il à préciser dans les colonnes du quotidien, "Le Rge sera mené conformément à la loi 2012-03 du 3 janvier 2012 portant organisation des activités statistiques", laquelle loi "institue l'obligation de n' utiliser en aucun cas les renseignements fournis à des fins de contrôle fiscal".
Prévu entre septembre 2015 et janvier 2016, le Rge est réparti en 4500 quartiers sur tout le pays. Lequel sera sillonné par plus de 30 000 enquêteurs recrutés pour recueillir des données sur toute entreprise formelle ou informelle qui dispose d'un local fixe. Ce qui exclut d'office les marchands ambulants, précise le patron de l'Ansd.
Seneweb
Par Le Mardi 8 Septembre 2015 à 19:18 | Lu 91 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES