Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Scandale : Le Sénégal spolié de 88 milliards par le groupe Kharafi


Scandale : Le Sénégal spolié de 88 milliards par le groupe Kharafi
En 2006, après s'être fait octroyer 90 hectares aux Mamelles pour 2,1 milliards de nos francs alors que le prix initialement prévu était de 99 milliards, le groupe Kharafi avait promis de livrer l'hôtel pour le sommet de l'Oci puis celui de la francophonie qui se tient le mois prochain. Au final, Kharafi n'a laissé au Sénégal que des montagnes. Dans sa livraison de ce vendredi, "Libération" fait des révélations sur l'un des plus gros scandales de la dernière décennie au Sénégal.

Débuté sous l'ère Wade, plus précisément en 2007 après quelques déjeuners en compagnie du prédécesseur de l'actuel Président Macky Sall et de son fils alors que Dakar était dans l'euphorie du sommet de l'Oci, le règne du groupe Kharafi s'est enclenché avec la promesse de la construction d'un hôtel jusque là invisible sur lesdites Mamelles avant de se poursuivre avec le marché de l'élargissement de la Corniche "gagné" en compagnie de la Cde. Problème, aucune trace de Kharafi sur les lieux du chantiers et pourtant, à chaque fois que Cde était payé, le groupe percevait automatiquement une partie.

Dans cette nébuleuse et rocambolesque affaire qui a vu l'Etat être spolié à hauteur de 88 milliards de Francs Cfa, nombreuses sont les personnalités directement impliquées au Sénégal. Les signataires de l'acte de vente étaient Ibrahima Wade, ancien directeur de l'enregistrement et des domaines, devenu Directeur général de la Sn Hlm et la société "Mohamed Abdukmohsin Al Kharafi and sons" Sarl, représentée par son Directeur général Afrique, Mahmoud Shehata, avec la caution de l'ancien ministre du budget Ibrahima Sarr.

Sentant le coup après que le Président Macky Sall ait commandité un audit foncier dès son accession au pouvoir, Kharafi revient en courant, contre toute attente, et promet que les travaux qui étaient aux arrêts depuis belle lurette allaient reprendre sur le site. Mieux, il annonce sa livraison avant le sommet de la Francophonie. C'était en mai 2013 et Kharafi se voit coacher par Youssou Ndour, alors ministre du tourisme. Malgré une cérémonie en grande pompe et des discours dignes de Molière, rien n'a été fait et le site est resté une montagne désertique.
Seneweb
Par Le Vendredi 10 Octobre 2014 à 10:08 | Lu 90 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES