Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Serigne Abdoul Aziz Sy al Amine doute de la fiabilité du ministre des Transports : «Thierno Alassane Sall m’a donné rendez-vous à 4 reprises, il n’est jamais venu»

ThiesVision.com - Macky Sall pensait s'être réconcilié avec Tivaouane, la capitale de la Tijanyat. Mais la dernière sortie à Thiès du porte-parole de la famille Sy, en prélude au Gamou, laissera un souvenir amer au ministre des Transports terrestres, qui n'est pas un homme de parole, à en croire Serigne Abdoul Aziz Sy Junior dit al Amine.


Serigne Abdoul Aziz Sy al Amine doute de la fiabilité du ministre des Transports : «Thierno Alassane Sall m’a donné rendez-vous à 4 reprises, il n’est jamais venu»
«Thierno Alassane Sall doit savoir que je ne suis pas son enfant qu’il peut tromper avec des bonbons (…). Une fois, j’ai même fait préparer un déjeuner pour le ministre qui n’a pas respecté son rendez-vous». Ces propos sont de Serigne Aboul Aziz Sy al Amine, qui remet en cause ainsi, la fiabilité du ministre des Transports terrestres, Thierno Alassane Sall. Propos tenus lors du Comité régional de développement (Crd) préparatoire tenu à la gouvernance de Thiès.
Le porte-parole du khalife général des Tidianes de remettre le ministre et proche de Macky Sall à sa place. «Il m’a donné rendez-vous à 4 reprises, il n’est jamais venu. Il doit savoir que je peux être son père (…) Nous ne sommes pas des enfants pour qu’ils nous promettent des choses qu’ils ne respectent pas », a déploré le marabout avant de rappeler que c’est l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, qui s’était engagé, par décret, à moderniser Tivaouane. Son successeur par la suite a promis de poursuivre le programme de modernisation de Tivaouane, explique Abdoul Aziz Sy Junior. « C’est ainsi qu’il (Macky Sall : ndlr) m’a mis en rapport avec Thierno Alassane Sall. Déjà, un budget de 7 milliards FCfa devait être dégagé pour la réalisation de quelques infrastructures prioritaires pour l’édition de ce Gamou. Pour le moment, rien n’a été fait. Le gouvernement n’a qu’à effectuer les réalisations ou s’abstenir », a fustigé le marabout, porte-parole de la famille religieuse de Tivaouane.
Par Le Mercredi 20 Novembre 2013 à 09:58 | Lu 116 fois



Nouveau commentaire :

RELIGION