Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Serigne Bass Abdoukhadre, porte-parole du Khalife général des mourides: «Que les gens qui tentent de ternir l’image de Touba sachent que les colons étaient mieux outillés pour le faire, et ils ont échoué» Mardi 15 Mai 2012

Le porte-parole du Khalife général des mourides parle. Pour la première fois, Serigne Bassirou Abdou Khadre se confie à un journaliste. Une interview- vérité riche en enseignements, avec en toile de fond moult anecdotes. Sur ses relations avec Me Wade et son successeur, Macky Sall, les détracteurs de Touba, l'affaire Cheikh Béthio Thioune, entre autres questions, le fils de feu Serigne Abdou Khadre Mbacké dit tout, sans détours.


Serigne Bass Abdoukhadre, porte-parole du Khalife général des mourides: «Que les gens qui tentent de ternir l’image de Touba sachent que les colons étaient mieux outillés pour le faire, et ils ont échoué» Mardi 15 Mai 2012
Dire que la liste de «Bennoo bokk yakaar» à Mbacké est celle de la Communauté mouride, n’est-il pour une façon de soutenir le régime de Macky Sall ?

Je vous remercie pour l’opportunité que vous me donner de m’adresser aux Sénégalais, particulièrement aux talibés mourides. Les membres de la liste de «Bennoo bokk yakaar» de Mbacké et Touba sont allés rendre visite au Khalife général des mourides qui est le guide suprême de la Communauté pour des prières, parce que rien ne se fait à Touba sans au préalable qu’il en soit informé, selon la tradition mouride. Ils sont ensuite venus, ici, le vendredi, pour m’informer de la composition de la liste et recueillir des prières. Ce que nous avons fait. Sur cette liste figurent des petits-fils et des talibés de Serigne Touba. Et tout le monde connaît les relations qui ont existé entre Serigne Bara, le père de Serigne Galasse Kaltom, tête de liste de la Coalition et moi-même. Ils ont aussi décline leur projet pour la ville. Compte tenu de tout cela, j’ai effectivement dit que la Communauté se retrouve dans cette liste. Mais, cela ne signifie pas que la Communauté soutient la Coalition «Bennoo bokk yakaar», parce qu'un soutien de la Communauté à une liste est du ressort exclusif du Khalife général qui reste à égale distance des partis et Coalitions de partis, comme il l’a du reste fait, lors de l'élection présidentielle. Donc, toute Coalition ou parti qui viendra solliciter des prières auprès du Khalife sera accueilli par la Communauté à bras ouverts.

Donc, on peut dire sans risque de se tromper que l’ère des «ndigël» est révolue ?

Lire la suite dans LePopulaire
Par Le Vendredi 18 Mai 2012 à 12:39 | Lu 479 fois


RELIGION