Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Seydi Gassama : «Macky Sall devra assumer l’entière responsabilité de ce qui va arriver aux soldats au Yémen»

« L’intervention du Sénégal au Yémen n’a aucun fondement légal», a déclaré Seydi Gassama, en marge d’un atelier de formation des chefs d’établissements sur la résolution pacifique des conflits scolaires.


Seydi Gassama : «Macky Sall devra assumer l’entière responsabilité de ce qui va arriver aux soldats au Yémen»
«Nous avons dénoncé la manipulation dont l’Etat a fait preuve pour justifier l’envoi de soldat au Yémen», a dit le directeur d’Amnesty/Sénégal. Il soutient que quand l’Etat dit aux marabouts, que les soldats vont en Arabie Saoudite pour protéger la Mecque et la Kaba, ces derniers sont convaincus que le président est en train de les manipuler. Mais selon Seydi Gassama, ces marabouts ne diront jamais non.
Mais si le conflit ne trouve pas une solution pacifique, si l’Arabie Saoudite choisissait un jour d’intervenir au Yémen, nos soldats se retrouveraient en terrain yéménite en toute illégalité car cette intervention n’a aucun fondement, a martelé M. Gassama. Il a expliqué que le Sénégal a une longue tradition d’intervention dans les conflits au niveau international, mais celle-ci a souvent été faite sous la bannière des Nations-Unies ou des organisations régionales ou sous régionales africaines
« Dans le cas du Yémen, on n’a ni mandat des Nations-Unies, ni d’accords de défense avec l’Arabie Saoudite et enfin, il n’y a pas au Yémen de gouvernement légitime. Le président, Abd Rabbo Mansour Hadi, qu’on cherche à faire revenir a terminé son mandat depuis 2014 et sa prolongation a pris fin en février 2015», a souligné le défenseur des droits de l’Homme. Et de poursuivre : « C’est l’Arabie Saoudite, qui lui a redonné cette ambition et qui cherche à l’utiliser pour empêcher les houtistes soutenus par l’Iran (Pays chits) de diriger le Yémen ».
Le directeur d’Amnesty/Sénégal pense que si les soldats doivent rester en Arabie Saoudite, on peut y voir une certaine légalité, mais s’il faut aller au Yémen, on commet un acte illégal du point de vue droit international. Et de verser dans les menaces : « Tout ce qui arrivera aux soldats au Yémen, Macky Sall devra assumer l’entière responsabilité car le Sénégal n’a pas de fondement légal pour aller au Yémen ».
Paul Faye-Correspondant
SENEweb
Par Le Lundi 18 Mai 2015 à 12:54 | Lu 63 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES