Page

THIES/ASSISES - Des trafiquants de chanvre indien écopent chacun de 2 ans de prison

La Cour d'assises de Thiès, siégeant jeudi, a condamné les accusés Lamine Diallo dit Lemzo, Bassirou Gaye dit Bass et Samba Kandji dit Bathie à 2 ans de prison ferme, pour détention et trafic de chanvre indien.


THIES/ASSISES - Des trafiquants de chanvre indien écopent chacun de 2 ans de prison
Le tribunal a constaté l’extinction de l'action publique à l'encontre de Abdoulaye Dogue dit Laye Ndiombor, décédé.

Les faits pour lesquels ils sont poursuivis datent du 5 décembre 2011. A cette occasion, les éléments de la brigade de gendarmerie de Joal Fadiouth, avaient été informés d'un "intense trafic" de chanvre indien dans une maison, dont les occupants étaient en train de confectionner des cornets.

Arrivés sur les lieux, les éléments de la brigade de recherche avaient surpris les accusés en possession de 2500 grammes repartis en 277 cornets, le reste étant disposé en vrac sur une table pour être conditionné.

Se trouvaient sur place, Lamine Diallo dit Lemzo, Abdoulaye Dogue dit Laye Ndiombor, Bassirou Gaye dit Bass, Babacar Lèye dit Babs et Samba Kandji dit Bathie.

Bassirou Gaye dit Bass, interrogé par les enquêteurs, tentait de nier les faits en attestant qu'il était sur place pour voir son copain nommé Laye.

Mais ses déclarations n'avaient pas convaincu les enquêteurs. Ils avaient trouvé sur lui, 300 grammes de chanvre indien, représentant sa dotation pour la vente.

Les accusés ont de manière générale tenté de s'enfoncer les uns les autres, certains d'entre eux faisant notamment valoir qu'ils ne sont pas des trafiquants mais des fumeurs.
BD/BK
APS
Par Le Vendredi 18 Juillet 2014 à 12:35 | Lu 61 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE