Page

Thaïlande: une jeune Saoudienne menacée d'extradition

Une Saoudienne de 18 ans a été arrêtée dimanche 6 janvier à l'aéroport de Bangkok. Arrivée du Koweït, la jeune femme en fuite dit craindre ses parents qui voudraient la forcer à se marier en Arabie saoudite. Elle comptait se rendre en Australie pour y demander l'asile. Ce lundi matin, le recours déposé par ses avocats contre son extradition a été rejeté, mais les autorités saoudiennes ont assuré qu'elle ne serait pas expulsée contre son gré.


Rahaf Mohammed al-Qunun (photo d'archive) a été arrêtée en Thaïlande dimanche 6 janvier, alors qu'elle se rendait en Australie pour y demander l'asile. La jeune Saoudienne dit vouloir échapper à un mariage forcé dans son pays. @rahaf84427714/via REUTERS
Rahaf Mohammed al-Qunun (photo d'archive) a été arrêtée en Thaïlande dimanche 6 janvier, alors qu'elle se rendait en Australie pour y demander l'asile. La jeune Saoudienne dit vouloir échapper à un mariage forcé dans son pays. @rahaf84427714/via REUTERS
Selon les avocats de la jeune Rahaf Mohammed Al-Qunun, les autorités judiciaires thailandaises ont estimé qu'ils n'avaient pas réuni assez de preuves pour justifier les risques encourrus par la jeune fille en cas de retour dans son pays. Les avocats ont fait appel, mais le chef de la police de l'immigration thaïlandaise a déjà assuré qu'elle ne serait « pas renvoyée contre son gré ». Lors d'un point presse, Surachate Hakparn a également précisé que la Saoudienne allait rencontrer dans la journée, à sa demande, des représentants du Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR).

L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch avait dénoncé dimanche l'arrestation de la jeune fille. Elle nous a contacté pour nous dire qu’elle était en transit vers l’Australie,explique à RFI Eric Goldstein, directeur adjoint pour le Moyen-Morient d'HRW, contacté par téléphone. « Et puis, ajoute-t-il, elle a été amenée dans une espèce d’hôtel à l’aéroport, où il semblerait qu’elle soit, en quelque sorte, détenue et empêchée de continuer son voyage vers l’Australie. »

« Les citoyens saoudiens transitent en Thaïlande sans problème »

Rahaf Mohammed Al-Qunun affirme avoir subi des violences physiques et psychologiques de la part de sa famille. Elle craint pour sa vie. « Il semblerait qu’il y ait une connivence entre les autorités thaïlandaises et saoudiennes. Parce que, normalement, les citoyens saoudiens transitent en Thaïlande tout le temps sans problème. Donc, la situation n’est pas claire à 100%. On est très inquiets qu’elle puisse retourner en Arabie Saoudite où elle serait en danger », confie Eric Goldstein.

La jeune fille devait être renvoyée en Arabie saoudite via le Koweït dans un avion qui a décollé de Bangkok à 11h15 heures locales. « Le vol est finalement parti sans elle, car elle s'est barricadée dans une chambre d'hôtel de l'aéroport », a indiqué à l'Agence France-Presse Phil Robertson, représentant d'HRW en Asie. En Arabie saoudite, les femmes sont toujours soumises au tutorat masculin. En 2017, une autre jeune Saoudienne s'était enfuie, aux Philippines cette fois, pour échapper à un mariage forcé. Elle avait été rattrapée par sa famille.

RFI.fr
Par Le Lundi 7 Janvier 2019 à 11:27 | Lu 62 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES