Page

Trafic de migrants vers l’Arabie Saoudite : Le cerveau, c’était… une dame !

Dans le cadre de l’opération de démantèlement des réseaux de trafic de migrants sénégalais vers l’Arabie Saoudite, la Dic a mis la main sur plusieurs présumés intermédiaires, sergents-recruteurs et racoleurs. Il restait aux policiers d’identifier le ou les cerveaux pour le ou les mettre hors d’état de nuire.





C’est maintenant fait. Celui-ci a été localisé à Rufisque. En fait, il s’agit d’une dame nommée Dior Guèye. Plus connue sous l’affectueuse appellation « Tata Dior », cette femme d’affaires a été arrêtée vendredi dernier.

Selon certains plaignants, « Tata Dior » leur faisait miroiter des contrats de travail, qui s’avéraient faux, avec des salaires oscillant entre 2 millions et 5 millions de francs CFA.

Et pour bien conduire son affaire, elle avait monté une agence dénommée « Mobile » où se déroulaient les castings. Ses principaux clients étaient des domestiques, mais il y avait aussi des taximen qui avaient vendu leurs véhicules pour payer les frais de voyage.

Certains prendront l’avion pour l’Arabie Saoudite, mais sur place leur rêve se transforme en cauchemar : pas de gros salaires, pas de contrats et les moins chanceux ont été arrêtés par la police saoudienne.

Informées de la situation de ces Sénégalais, les autorités de l’ambassade du Sénégal saisissent le ministère des Affaires étrangères, les témoignages des victimes présumées à l’appui. C’est à partir de là que la Dic est entrée en action pour démanteler le réseau qui semble aussi vaste que bien organisé.

(Source : Le Témoin) / Seneweb.com
Par Le Mardi 8 Novembre 2016 à 07:38 | Lu 141 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES