Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

UEMOA: vers une évaluation des systèmes électoraux des Etats

Le Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (CIP-UEMOA) a annoncé une évaluation des systèmes électoraux des huit Etats membres, dans le but d’arriver à harmoniser la législation en la matière dans l’espace communautaire, a appris l’APS dimanche à Dakar.


UEMOA: vers une évaluation des systèmes électoraux des Etats
‘’Dans la résolution relative à l’observation des élections dans l’espace UEMOA, le CIP décide de procéder à une évaluation des systèmes électoraux des Etats membres de l’Union, en vue de proposer une harmonisation des textes législatifs dans l’espace communautaire’’, rapporte le communiqué final de la 33ème session ordinaire dudit comité.

Cette session a réuni, du 23 mars au 4 avril à Bamako, des députés membres, au titre des parlements nationaux de pays suivants: Bénin, Burkina Faso, Côté d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo. Le CIP-UEMOA compte 40 membres et se réunit au moins une fois par an.

A l’issue de leurs travaux, les parlementaires ont en outre engagé le CIP ‘’à veiller à la mise en œuvre des textes législatifs et réglementaires de promotion du genre et à en assurer un suivi systématique’’.

Sur ce point, il s'agira aussi pour le Comité d'‘’organiser une conférence sur la promotion du genre en insistant sur une présence plus significative des femmes dans les instances de décision nationales et communautaires’’.

Sous la conduite de leur président Victor Dangnon, les députés membres du CIP ont également ‘’exhorté la Commission de l’UEMOA à faire toutes les diligences requises pour accélérer l’installation du Parlement de l’Union’’.

Le CIP-UEMOA a remercié Boni Yayi, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union, ‘’pour son action en faveur de l’aboutissement du processus de ratification du Traité du Parlement et de son entrée en vigueur le 1er février 2014’’.

Embryon du parlement de l’Union --qui sera chargé du contrôle démocratique des organes communautaires, le CIP-UEMOA intervient à titre consultatif et d’animation dans les débats sur l’intégration régionale.

A cet effet, il est destinataire du rapport annuel de la Commission de l’Union et s’exprime sous forme de rapports ou de résolutions. Il a son siège à Bamako, au Mali.

A l’issue des travaux de sa 33ème session ordinaire, ‘’le Comité a formulé deux recommandations relatives à la définition des critères de convergence et à la politique commune de développement culturel’’.

SAB/ASG
APS
Par Le Dimanche 6 Avril 2014 à 20:04 | Lu 25 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES