Page

Venue d’ex-détenus de Guantanamo à Dakar : L’inquiétude et la peur s’installent chez les populations

Le Sénégal a décidé d’accueillir deux ex détenus de Guantanamo pour des “raisons humanitaires”. Mais ceci n’est pas pour rassurer les populations qui ne dorment plus du sommeil du juste. Car malgré les assurances des autorités politiques qui tentent de les présenter comme des innocents blanchis par la justice américaine, les Sénégalais se posent des questions sur l’opportunité de cet accueil dans un contexte de peur généralisée dans la sous région avec la menace terroriste.




De plus, selon des informations glanées au niveau des autorités américaines qui ne veulent guère de ces gens sur leur territoire, les deux libyens accueillis au Sénégal ont des profils de terroristes puisqu’ayant participé à des activités subversives en Libye, au Pakistan et en Afghanistan.

En effet, la presse américaine les décrit comme des hommes dangereux, experts en explosifs Afghanistan. Le premier, Salem Abdul Salem Ghereby est né à Zletan, en Libye, le 1er mars 1961. C’est un ancien combattant du Groupe islamique combattant en Libye, hostile à Mouammar Kadhafi. Spécialiste en explosifs, il est notamment passé par le Tadjikistan et le Pakistan, avant de s’établir à Kaboul en 1999. Il aurait notamment participé aux combats contre les forces de la coalition internationale qui traquaient Oussama Ben Laden autour du complexe de Tora Bora, en Afghanistan. Il se rend, avec un groupe de combattants, aux autorités pakistanaises, mi-décembre 2001 puis est transféré à Guantánamo le 5 mai 2002.

Quant au second, Omar Khalifa Mohammed Abu Bakr, il est né en 1972 à Al-Bayda, en Libye. Ancien combattant du groupe islamique combattant en Libye, hostile à Mouammar Kadhafi, il a été commandant d’un camp d’entraînement d’Al-Qaïda en Libye et en Afghanistan. Identifié comme un spécialiste de l’utilisation d’explosifs et de roquettes, il a été formé à leur maniement en Afghanistan et au Soudan, où il était employé dans une société appartenant à Oussama Ben Laden. Il serait notamment proche de Ayman al-Zawahiri, chef de la branche centrale d’Al-Qaïda. C’est le 28 mars 2002 qu’il a été arrêté avant d’être, transféré au camp de Baram puis à Guantánamo le 5 août 2002.
Senego
Par Le Mercredi 6 Avril 2016 à 22:15 | Lu 27 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES