Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers la construction des ambassades sénégalaises à Bamako et Nouakchott

Une enveloppe d’un milliard de francs CFA a été dégagée pour la construction, courant 2014, des ambassades du Sénégal à Bamako et à Nouakchott, a indiqué mardi à Dakar Mankeur Ndiaye, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.


Vers la construction des ambassades sénégalaises à Bamako et Nouakchott
M. Ndiaye, invité des rencontres mensuelles de l’association sénégalaise "La Table de la presse" (LTP), a déclaré avoir obtenu ces ressources du budget 2014.

‘’Cette année, nous allons construire pour 500 millions l’ambassade au Mali et 500 millions pour celle en Mauritanie’’, a dit l’actuel chef de la diplomatie sénégalaise.

Ancien ambassadeur au Mali, M. Ndiaye a précisé que les locaux de l’ambassade et la résidence du Sénégal à Bamako avaient été affectés par le gouvernement malien.

Il a par ailleurs assuré que l’Etat du Sénégal contribuait, au titre de cotisations aux différentes organisations dont il est membre, un montant de trois à quatre milliards de FCFA, par an.

‘’Aujourd’hui, nous sommes à quelques centaines de millions pour les arriérés’’, a-t-il indiqué, faisant part de la délicatesse des choix budgétaires laissés par cette enveloppe destinée à couvrir toutes les contributions aux organisations internationales.

Membre de plusieurs organisations sous-régionales (OMVS, OMVG, etc.), régionales (Union africaine, etc.) et internationales (Nations unies), le Sénégal traînait des ardoises par-ci, par-là.

‘’Rien que pour le NEPAD (Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique), le président Macky Sall a dû engager, à son arrivée au pouvoir, un milliard de FCFA pour résorber les arriérés du Sénégal’’, a rappelé le ministre des Affaires étrangères.

Il a annoncé qu’une commission travaillait au niveau de son ministère pour rationaliser cette participation. A l’issue des travaux, a-t-il avancé, il n’est pas exclu que le Sénégal se retire de certaines organisations où sa présence sera jugée coûteuse et peu rentable en retour.

SAB/ASG
APS
Par Le Mercredi 9 Avril 2014 à 10:50 | Lu 46 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES