Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers la tenue d'une rencontre annuelle sur les enjeux de la sécurité en Afrique

La capitale sénégalaise va abriter prochainement un grand forum international sur la sécurité en Afrique, en vue d'aborder les enjeux de la stabilité du continent africain, a déclaré vendredi le ministre des Affaires étrangères Mankeur Ndiaye, soulignant que cette rencontre va être annualisée.


Vers la tenue d'une rencontre annuelle sur les enjeux de la sécurité en Afrique
‘’Nous travaillons sur l’organisation de ce grand forum international sur les enjeux de la sécurité en Afrique. Ce sera une rencontre que nous allons annualiser et va être ouverte à tous les acteurs’’, a notamment dit M. Ndiaye.

Il s’exprimait au cours d’une cérémonie de signature d’un mémorandum d’entente entre le département des Affaires étrangères et l’Amicale des anciens ambassadeurs et de carrière diplomatique.

Cette convention signée par Mankeur Ndiaye et le président de l’Amicale Massamba Sarré, vise à ‘’formaliser les relations d’échanges et de contacts permanents sur les enjeux qui interpellent notre diplomatie’’.

‘’La rencontre de Dakar va être annualisée. Elle sera ouverte aux médias, aux militaires, aux think-tank, aux chercheurs et différents experts, à des spécialistes africains, européens, américains et asiatiques. Ce ne sera surtout pas une rencontre intergouvernementale, mais un forum qui va toucher plusieurs segments’’, a expliqué M. Ndiaye.

Selon lui, ‘’Dakar va être le carrefour de la réflexion intellectuelle sur des sujets aussi importants que la sécurité en Afrique''.

a cet égard, il a invité les anciens diplomates à participer à ces séances de réflexion à travers des analyses et études approfondies sur le domaine aussi sensible que celui de la diplomatie.

Pour Mankeur Ndiaye, Dakar ''doit être à l’avant garde de la réflexion dans une région très compliquée’’.

‘’L’année prochaine, il y aura cinq ou six élections présidentielles dans l’espace de la CEDEAO. Nous ne savons pas encore si ces scrutins seront source d’instabilité, de problèmes qui affecteront la région ou bien s’ils déboucheront sur une meilleure gouvernance démocratique dans l’espace sous-régional’’, a t-il relevé.
MTN/OID/AD
APS
Par Le Samedi 26 Juillet 2014 à 00:29 | Lu 66 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES