Page

Vers le transfert des activités du Port de Dakar à Ndayane


Le Port autonome de Dakar (Pad) est sur les traces de l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor. Après le déménagement des activités de cet aéroport de Dakar au profit de l'Aibd, celles du Port de Dakar tendent à suivre le même mouvement. C’est à Ndayane, une localité située dans la région de Thiès, aux environs de Popenguine, que l’infrastructure sera construite. Une des raisons qui concourent à ce projet de délocalisation des activités du Port de Dakar, est selon, Alassane Diop, directeur général de Dp world Dakar, que le port fait face à un problème crucial et qu’il urge de transférer les activités du Port de Dakar dans la région de Thiès.

“Il faut faire avec l’existant jusqu’à ce que des solutions pérennes soient trouvées. Et la solution pérenne, la seule, est le transfert des activités du port de Dakar, le sortir de la ville pour l’amener dans un endroit plus opérationnel et rendre cette partie de la ville à la ville elle-même pour que des activités puissent s’y produire. C’est cela l’objectif. C’est pourquoi, des études sont aujourd’hui, pratiquement finalisées pour préparer le Port du futur. Ce port va être une infrastructure qui va avoir une capacité lui permettant de recevoir les navires les plus grands du monde, avec un tirant d’eau de 18 m de profondeur plus que celui du Pad qui est de 13m’’, a confié M. Diop.

Alassane Diop s'exprimait en marge de la journée de partage avec la presse, à quelques jours de la date marquant l’anniversaire des 10 ans d’activité de Dpw à Dakar. Il a, en outre, annoncé que le démarrage de la construction est prévu en 2018. Et que ses collègues et lui espèrent “qu’en 2021, la première phase sera opérationnelle pour qu’au moins l’activité conteneur puisse être transférée dans un autre endroit beaucoup plus sécurisé et beaucoup plus dédié à cela”.

Il faut rappeler que la convention de concession qui lie Dubaï port world au Port de Dakar a pris effet le 1e janvier 2008. Ce qui fait que sous peu, ce sera 10 ans que Dpw gère le Terminal à conteneurs (Tac) de Dakar. “10 ans de succès pendant lesquels nous avons vu le volume traité au Tac passé du simple au double. De 237.000 conteneurs en 2008, nous sommes passés aujourd’hui à plus de 600.000 conteneurs et de 15 mouvements à l’heure en 2008, nous sommes passés à 40 cette année-ci. Ce sont 10 ans pendant lesquels, la productivité donnée aux navires au Port de Dakar a plus que doublé. Avec les nouveaux investissements, d’un montant global de 125 milliards dont plus de 25 milliards cette année, nous avons atteint des records de productivité. Ce sont donc 10 ans de présence, mais aussi 10 ans de succès dans la gestion de la sécurité et de la sureté. Nous sommes aujourd’hui, le port sur la Côte ouest Africaine, sur la Côte atlantique de l’Afrique, le plus sûr. Nous avons aujourd’hui, plus de 500 employés en permanence. La majorité est de nationalité sénégalaise’’, s’est félicité le directeur de Dpw Dakar.

Youssoupha MINE
Seneweb.com
Par Le Mercredi 20 Décembre 2017 à 19:17 | Lu 98 fois


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région