Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

[Vidéos] Tafsir Moussa Gassama fait la leçon à Iran Ndao, Ahmed Khalifa Niasse et Selbé Ndom: "Iran est trop vulgaire, il décrète 'haram' beaucoup de chose qui ne le sont pas"

ThiesVision.com - C'est un enseignant à la retraite et spécialiste de l'islam qui s'est prêté aux questions de ThiesVision.com. Le conférencier Tafsir Moussa Gassama, habitant de Keur Madaro à Thiès de relever quelques manquements sur la manière de délivrer le prêche. Il fait la leçon à Ahmed Khalifa Niasse, à la voyante Selbé Ndom et dit n'apprécier ni la méthode encore moins partager certains points évoqués par Iran Ndao dans ses prêches.


[Vidéos] Tafsir Moussa Gassama fait la leçon à Iran Ndao, Ahmed Khalifa Niasse et Selbé Ndom: "Iran est trop vulgaire, il décrète 'haram' beaucoup de chose qui ne le sont pas"
D'abord, "Iran Ndao est trop vulgaire; il décrète 'haram' beaucoup de choses qui ne le sont pas", a critiqué Tafsir Gassama qui botte en touche la position de Iran Ndao sur la question de l'usure (riba). Ensuite, "Le sexe en soi n'est pas une impureté et ne peut l'être, mais ce qui en ressort. Aucun membre du corps humain n'est une souillure", dit-il, démontant une autre assertion du prêcheur de Sud Fm Thiès et Sen Tv.
Tafsir Gassama de renchérir: "J'ai entendu dire qu'il (Iran: ndlr) est classé premier parmi les prêcheurs. Dans quel domaine est-il premier? L'islam ne peut pas cautionner la manière de prêcher de Iran Ndao (...). Voilà quelqu'un qui pense pouvoir tout dire, alors que personne n'a le droit de le contredire", a-t-il ajouté, allusion faite à la passe d'arme lors d'un gamou à Thiès, entre Tafisr Abdourahmane Gaye et Iran Ndao.
Non sans ménager dans ses propos Ahmed Khalifa Niasse à qui il arrive de "recadrer Iran", Tafsir Gassama de mettre en garde Selbé Ndom avec qui il souhaiterait partager un plateau, sans doute pour la démonter: "Même si je devais payer pour cela, je le ferais". Parce que la voyance est dangereuse, et contraire à l'islam. "Dans la religion musulmane, les voyants sont tués, exécutés. Parce qu'un voyant est pire qu'un vendeur de drogue: un voyant détruit la foi de l'individu, alors que l'autre détruit le corps".
Regarder quelques extraits de l'entretien vidéo avec Tafsir Moussa Gassama.



Par Le Dimanche 16 Février 2014 à 12:40 | Lu 1164 fois



Nouveau commentaire :

RELIGION