Page

Visite d'une délégation d'élus locaux en Gambie: Ousmane Sonko fait la morale à ses hôtes du Sénégal

Une délégation d’élus locaux sénégalais s’est rendue le week-end dernier en Gambie. Le régime de Jammeh qui a offert un dîner copieux, dans la soirée du samedi au Flourish Hotel, à ses ‘’invités’’, a saisi cette occasion pour se défouler sur les médias sénégalais ainsi que sur les syndicats des transporteurs.




Abdoulaye Baldé a été interdit de voyage en Gambie, mais une partie de sa délégation a eu à franchir la frontière pour tailler une bavette avec le régime de Banjul. D’ailleurs, les membres de cette délégation sénégalaise expliquent, bien volontiers, s’être rendus en Gambie sur invitation de leur collègue maire de Kanifing, Yankuba Colley, pour discuter des problèmes aux frontières entre leurs deux pays. Seulement, le dîner qui leur a été offert dans la soirée du samedi a été l’occasion pour le régime gambien de faire passer quelques messages aux autorités du Sénégal.

Ministre de l'Intérieur de la Gambie, Ousmane Sonko, le patron des forces de sécurité intérieures gambiennes, s'est plaint auprès de ses convives sénégalais du traitement que les médias de Dakar ont fait de ces événements. "Il faut que les médias dans votre pays se limitent simplement aux faits, y compris en ce qui concerne l'impasse aux frontières", a balancé le ministre de Yahya Jammeh.

Vantant les capacités de ses hommes, et du régime qu'il sert, à imposer "la paix en Gambie", le ministre Ousmane Sonko déclare : ‘’Il a seulement suffi de 15 minutes pour mettre fin à la récente manifestation organisée par l'opposition, contrairement à ce qui a été rapporté au Sénégal que la Gambie était en feu. Mais vous êtes ici, voyez si la Gambie est en feu ou non’’.

Le ministre de l'Intérieur gambien s'est ainsi permis de faire la morale au maire de Mbao, à l'adjoint au maire de Ziguinchor et à la délégation sénégalaise présente au dîner du Flourish Hotel. ‘’Je pense que si nous nous considérons comme des voisins, nous devrions nourrir de bonnes intentions les uns envers les autres et non l'inverse’’, conseille Ousmane Sonko.

Emboîtant le pas au ministre de l'Intérieur gambien, Yankuba Colley, le maire de Kanifing qui porte l'étiquette officielle de "Secrétaire national de la propagande du APRC" (le parti de Yahya Jammeh), nie l'augmentation des tarifs de la traversée du fleuve Gambie. ‘’L'augmentation des tarifs de la traversée du fleuve Gambie dont se plaignent les syndicats des transports sénégalais n'a pas été décidée par le gouvernement gambien. Et quand le président Jammeh en a entendu parler, il a demandé que cette augmentation soit immédiatement annulée’’, affirme Yankuba Colley.

A son tour, le maire de Kanifing fait la morale à ses convives : ‘’Je demande à tous les manipulateurs de la conscience populaire, qui profitent de cette question pour leurs intérêts égoïstes, d'arrêter de mettre en danger la vie et les entreprises de milliers de personnes’’.

Le maire de Mbao s’engage à être le porte-voix de Banjul

Le maire de la commune de Mbao a déclaré que lui et la délégation sénégalaise sont très surpris de la situation calme en Gambie. ‘’Malgré toutes les choses négatives dont nous avons entendu parler de la Gambie ces jours-ci, tout est calme et normal dans votre pays’’, affirme Abdoulaye Pouye, qui s'est permis un double engagement qui se résume à confronter les autorités du gouvernement du Sénégal sur la question du blocus frontalier. Car Abdoulaye Pouye déclare que non seulement il va rendre compte au gouvernement de son pays de tout ce qui a été discuté avec ses homologues gambiens, mais le maire de Mbao qui semble avoir été vacciné par le discours de ses hôtes ajoute ceci : "Nous allons également demander à notre gouvernement si un syndicat des transports a le droit de fermer une frontière pendant plus de deux mois.’’

Pour sa part, le premier maire adjoint de Ziguinchor, Taibou Diédhiou, a déclaré que les personnes vivant en Casamance sont celles qui souffrent le plus depuis ‘’la fermeture de la frontière’’ puisque des camions chargés de marchandises ne peuvent bouger dans aucune direction.

Mame Talla Diaw
EnQueteplus.com
Par Le Vendredi 6 Mai 2016 à 14:18 | Lu 38 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES